Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du 2020

Les choses précieuses, d'Astrid Desbordes et Pauline Martin

Il y a fort longtemps, je vous parlais ici de l’album Mon amour d’Astrid Desbordes et Pauline Martin. Depuis, ce livre a trouvé sa place dans la bibliothèque de ma dernière, qui l’adore, tout comme Un amour de petite sœur, deuxième album de cette série. L’auteure et l’illustratrice ne sont pas arrêtées en si bon chemin ; en effet, en cinq ans, elles ont fait d’Archibald le héros de 6 albums. Que dis-je ? De 7 albums, avec le petit dernier que je vous présente aujourd’hui. Archibald se promène en ville avec sa maman. Il est intrigué par toutes ces personnes qui admirent les vitrines des boutiques. L’enfant s’interroge. Ces lieux contiendraient-ils des choses extrêmement précieuses pour être tant convoitées ? Lui, aussi, parfois, a très envie de posséder ce qu’ils voient dans les magasins. Mais il se rend compte qu’une fois, que ces objets sont en sa possession, ils ont une fâcheuse tendance à rester dans le fond d’un placard. Alors, Archibald décide d’aller se promener en pleine nat

L'attrape-malheur, de Fabrice Hadjadj

«  Il y avait une fois, au village de Rarogne, un meunier et sa femme … » Premiers mots de ce conte, de cette fable, de ce roman philosophique, de ce roman initiatique … Anders et Norma Traum ont de grandes difficultés à avoir un enfant. Après de nombreuses années de patience, Norma tombe enfin enceinte, et un matin de printemps, né un petit garçon nommé Jakob. C’est un beau bébé, un garçon comme les autres … En apparence, en tout cas. En effet, Jakob est doté d’un singulier pouvoir, aux effets doubles. Il est tout à la fois invincible face aux dangers qui le touchent, et extrêmement vulnérable face aux malheurs de ceux qu’ils aiment. Il est ainsi surnommé L’Attrape-Malheur. Après une enfance paisible, une suite d’événements l’amène à quitter le moulin familial, à l’adolescence, pour rejoindre une troupe de forains. Durant toute cette période, son malheureux pouvoir devient sa chance. Mais jusqu’à quand, car déjà l’horizon s’assombrit … ? Qui est donc cet homme à la capuche noire et

Les enquêtes de Sherlock Holmes - L'homme à la lèvre tordue, d'Arthur Conan Doyle et Anton Lomaev

  Juin 1889. Après une journée éreintante, le docteur Watson n’aspire qu’à un repos bien mérité ; mais voilà sa soirée interrompue par une femme éplorée.   Celle-ci est sans nouvelle de son époux -connu pour ses penchants pour l’opium- depuis deux jours. Pour lui venir en aide, Watson décide de se rendre dans un bouge des bas-fonds londoniens ; où par le plus grand des hasards, il tombe sur Sherlock Holmes, grimé en un vieux dépravé. Après avoir réglé le souci qui l’avait mené en ces lieux, le docteur accepte de suivre le célèbre enquêteur. Sherlock Holmes cherche à comprendre la disparition d’un gentleman, nommé Neville Saint-Clair. La dernière à l’avoir vu, c’est sa femme. Elle l’a aperçu à une fenêtre sur Swandam Lane, lieu où il n’avait rien à faire ; puis plus rien. En lieu et place, la police ne trouva qu’un mendiant effrayant, appelé Hugh Boone ; qui fut, bien entendu, tout de suite, suspecté. L’enquête étant au point mort, le célèbre duo Holmes-Watson cherche à tirer tous les f

Balto. Le dernier des valets de cœur, de Jean-Michel Payet

Balthazar B, plus connu sous le nom de Balto, vit dans la Zone, faubourg misérable qui ceinture la ville de Paris. Son boulot, c’est de fabriquer des paniers ; enfin, officiellement … Sa famille, ce sont Mme Gambette et Victor. Mme Gambette l’a recueilli alors qu’il n’était qu’un bébé, faisant ainsi de lui le frère de Victor. Le frangin, cela fait un moment que Balto ne l’a pas vu. En effet, celui-ci a été condamné à mort pendant la guerre 14/18, s’est échappé avant son exécution ; et personne ne sait vraiment où il se trouve. Alors quand Victor fait passer un message à Balto via un petit papier dans une miche de pain, ce dernier est agréablement étonné. Rendez-vous est donné aux Batignolles chez le réparateur de vélos Escartefigue. Mais quand Balto arrive celui-ci est mort, et point de Victor. Pire que cela, une journaliste le photographie sur le lieu du crime, faisant de lui le coupable idéal. Dans ce Paris des années 20, il faudra alors suivre Balto menant l’enquête pour prouver son

Flon-Flon et Musette, de Elzbieta

      En ce jour de 11 novembre, et donc de commémorations, je ne pouvais que vous parler de ce livre. C’est un petit trésor. La guerre, c’est un sujet bien difficile à aborder avec les enfants. Mais, dans cet album, Elzbieta arrive à le faire avec délicatesse et poésie. Ce sont des qualités que l’on retrouve à la fois dans le texte et dans les illustrations. «La guerre ne meurt jamais, mon petit Flon-Flon. Elle s’endort seulement de temps en temps. Et quand, elle dort, il faut faire très attention de ne pas la réveiller.  » Et si je vous parlais de l’histoire en quelques mots ? C’est l’histoire de deux (lapins) enfants, Flon-Flon et Musette, séparés par la guerre. Cette guerre, Flon-flon ne la comprend pas. Pourquoi ne peut-il plus voir Musette ? Pourquoi ce père qui part et qui revient brisé ? Et puis, d’abord, pourquoi la guerre ? L’auteur arrive à mettre des mots sur tout cela. Je ne vous révèle pas la fin de l’histoire. Mais, vous la voyez probable

On va où ? de Cécile Serres

Un ours polaire est endormi sur la banquise. Mais celle-ci disparaît peu à peu, laissant place à un paysage de forêt. L’ours marche, découvre un monde inconnu … Puis de nouveau le voici face à la mer, et à … Un jeune garçon s’échappe. Il laisse derrière lui un monde détruit, des gens égarés. Le voici, face à la mer … Une barque, un reflet, et puis …   Ce livre est une petite merveille. Sans aucun texte, Cécile Serres arrive à nous bouleverser. Comment rester insensible au parcours de ces réfugiés ? L’un fuit la guerre, l’autre fuit les conséquences de l’inoxérable réchauffement climatique de la planète. Mais leur parcours est finalement assez similaire : fuir, laisser derrière soi une terre et des hommes que l’on aime, errer vers l’inconnu … Le chemin de l’un faisant écho au chemin de l’autre, comme un reflet dans le miroir. Les illustrations ont été réalisées au stylo Bic ; le noir et le blanc donnant ainsi profondeur et relief aux images, comme à l’histoire. C’est magnifique !

La série "Je suis en CP" de Flammarion jeunesse

Une petite souris s’est cachée sous le lit de Lili. Avec l’aide de Rémi et de Mamie, elle va tenter de la rattraper, avant que Papi n’arrive. Ma dernière est rentrée en CP en septembre. Elle déchiffre déjà bien et je voulais lui faire une petite surprise en fin de période. Alors, le premier jour des vacances d’automne, je lui ai offert le livre Je rentre en CP / Lili la souris . Et il a eu un franc succès ! Quel bonheur pour elle de se rendre en compte qu’elle peut déjà lire toute seule ! C’est là le vrai bon point des livres de cette collection : savourer le plaisir de la lecture, voir récompenser les efforts fournis, prendre confiance en soi. Dans ce livre, les mots utilisés se basent sur le son [i], appris dès le tout début d’année par les élèves. Les lettres muettes sont grisées. Ces deux éléments facilitent le déchiffrage pour les petits lecteurs. Le texte est court et simple, intégré à une mise en page aérée. Les illustrations servent de point d’appui. L’histoire est donc facil

Le club des voleurs de piano / Tome 1 - Un piano par la fenêtre

An dreï, Mary, Lucien, Ethy et son fils John sont des musiciens originaires des quatre coins du monde, et que les aléas de la vie, ont menés jusqu’ à Paris, après-guerre. Doués pour la musique, autant que pour l’improvisation, ils se font vite une place dans le bar de Raoul « Le Quatrième Round », où ils mènent la danse toutes les fins de semaine. Le reste du temps, ils donnent des cours dans leur école de musique fraîchement ouverte. Mais, peu à peu, s’ajoute à ce programme déjà chargé des activités nocturnes. La nuit, ils deviennent le club des amateurs de piano, aussi appelé le club des amateurs de piano. Seraient-ils devenus d’affreux voyous ? Non, n’allez pas vous imaginer cela.   Eux, sont plutôt du genre Robin des bois. En effet, ils « empruntent » des instruments de musique à des familles qui n’en ont pas l’usage, pour les « prêter » à des enfants au talent prometteur sans instrument digne de ce nom. A flirter avec la légalité, la joyeuse troupe va se voir embarquer dans une sé

De la petite graine à la belle plante.

La veille de la rentrée, Léna et ses camarades apprennent une grande nouvelle. La maîtresse est enceinte. Mais, au fait, ils viennent d’où les bébés ? Chacun y va de sa petite idée. Il faudrait peut-être demander aux parents pour en savoir plus. Mais certains enfants ne savent pas comment s’y prendre pour aborder le sujet. Alors, finalement, ce sera la maîtresse qui va leur fournir des explications. Après avoir détricoté quelques idées fausses, elle leur exposera les vérités scientifiques qui permettent de mieux comprendre ce grand mystère qu’est la conception d’un bébé. Lorsque j’ai aperçu ce livre pour la première fois, j’ai cru que c’était un documentaire ; puis, en l’ouvrant, je me suis rendue compte que c’était un roman. Mais je crois finalement ne mettre pas trop trompée, puisque ce livre apporte de façon romancée des informations qu’on pourrait retrouver dans un documentaire. Et c’est ingénieux. Les lecteurs peuvent ainsi s’identifier aux écoliers de l’histoire, s’apercevoir q

Le palace de Rose et Suzon - Un mariage extraordinaire , de Gwenaële Barussaud et Lucie Durbiano

Laissez-moi vous présenter les deux héroïnes de cette histoire. Tout d’abord, il y a Rose, 11 ans. Elle est la fille du sous-directeur du luxueux hôtel Ritz. Jeune fille pétillante et audacieuse, elle s’échappe la nuit de sa chambre feutrée pour aller pâtisser dans les cuisines du palace. Puis, il y a Suzon, 11 ans, également. La jeune fille est femme de chambre, au service des riches clients de l’hôtel. Les demoiselles sont devenues, un jour, amies, dans les cuisines de l’établissement, devant une assiette de crêpes Suzette. Dans ce tome 2 des aventures de Rose et Suzon, dans le Paris des années 20, se prépare en secret le mariage d’une chanteuse d’opéra et d’un aviateur. Mais, rien ne se passe comme prévu. La future mariée est sans nouvelle du futur époux, qui doit arriver à la dernière minute. Le pire/meilleur critique gastronomique de Paris pointe le bout de son nez, alors que tout l’hôtel est en plein préparatif … Le mariage aura-t-il lieu ? Tout sera-t-il prêt ? Je ne vous en d

Abécédaire des métiers imaginaires, d'Anne Montel

A comme attrapeuse de chat dans la gorge, B comme barbier de barbe à papa, C comme cultivateur de cœurs d’artichaut, D comme démaquilleuse de pandas …   26 doubles-pages à feuilleter pour découvrir les métiers imaginés par Anne Montel.   Du nom du métier à la dernière ligne de sa description, chaque mot choisi par Anne Montel se savoure comme une petite goutte de poésie. Ainsi, on se prend à rêver de devenir kinésithérapeute-consolateur de saule-pleureur ou quêteur d’aiguille en botte de foin. Comme vous le noterez, les jeux de mots et expressions imagées de la langue française ont inspiré l’auteure, tout comme certaines situations du quotidien. N’avez-vous pas l’impression, parfois, d’être inspecteur spécialisé en chaussettes perdues ou empêcheur de tourner en rond ? Poésie, fantaisie, et humour sont l’essence même des vingt-six portraits ; caractéristiques que l’on retrouve également dans chacune des illustrations situées en regard du texte. Colorées, douces, riches de détails, c

Francisco, de Perceval Barrier

      Francisco est le pompiste d’une station-service, située en plein désert. Du passage, il n’y en pas beaucoup, et cela lui convient très bien. En tant que chat sauvage, il aime la solitude. Ce soir-là, il fait le plein, pour la famille Lapin, la maman et ses trois enfants. Ils partent pour la mer, et ne vont pas trop s’attarder à la station ; sauf que, problème, la voiture ne redémarre pas. A la nuit tombée, la famille est toujours là, et le pompiste ferme boutique. Les malheureux se résignent à dormir dans leur voiture, jusqu’à ce que le chat les invite cordialement à rejoindre son appartement sous la station. Les lapins investissent le lieu avec joie, bousculant les habitudes du grincheux. Pour son plus grand plaisir ? En re-demandera-t-il ? Nous, on l’adore, ce Francisco, avec son allure de chat grognon. On le brosserait bien dans le mauvais sens du poil, pour le faire rigoler. Finalement, c’est un peu ce que fait la famille Lapin, en le sortant de sa solitude : elle lui se

Des vacances timbrées, de Mathilde Poncet

Vous avez l’impression, que cette année, vos vacances n’ont rien d’ordinaire ? Celles que je vais vous raconter ne le sont pas vraiment, non plus. On pourrait même les qualifier d’extra-ordinaires.   Alice écrit une lettre à sa grand-mère depuis sa colonie de vacances. Elle y décrit les différents moments, qui font ce genre de vacances. Elle a voyagé en train, seul pour la première fois, avant de retrouver les autres vacanciers. Tous campent au bord d’un lac. En journée, ils y font des activités de plein air ; le soir, ils y organisent des veillées au coin du feu. Alice raconte également les visites de château, randonnées, rencontres avec la population locale… Rien n’est oublié. Enfin, elle poste sa lettre. La lettre arrive rapidement chez sa destinataire, qui ne manquera, bien sûr, pas de lui répondre. Je vous entends déjà. Vous allez me dire, que cela ressemble à n’importe quelle colonie de vacances. C’est vrai … Mais uniquement, si vous vous en tenez à la seule lecture du text

Le grand livre des super-pouvoirs, et son cahier d'activités.

En chaque enfant, qu’il en ait conscience ou non, sommeille un superpouvoir. Pour certains, ce sera celui du courage ou de l’humour, pour d’autres, ce sera la bosse des mathématiques ou la passion de la lecture … Les talents sont multiples ; l’un n’empêchant pas l’autre.  Susanna Isern décrit avec précision, humour et poésie, chacune des qualités. Roccio Bonilla les met en image, avec fantaisie. La richesse du texte orientera vers un lectorat d’âge primaire. Cet album rappelle aux petits lecteurs que chacun a sa manière est un petit héros, un être unique et multiple. Voici donc un petit concentré d’énergie pour prendre confiance en soi.  Ce livre se voit, dorénavant, complété par un cahier d’activités, qui permet aux enfants d’exercer leurs talents à travers des jeux divers (dessin, écriture, actions à réaliser …), et de garder trace de leurs petits exploits.    Dès 6 ans  Titre : Le grand livre des superpouvoirs  Auteur : Susanna Isern   Illustrateur : Rocio Bonilla   Editeur : Editi

Hôtel Flamingo - Tome 1 : Tout beau, tout neuf !

* Chronique écrite par Clément – 9 ans *        Anna a hérité de sa grand-tante. Elle devient la nouvelle directrice de l’hôtel Flamingo. Elle est assez déçue car l’hôtel est tout sale, plein de poussière. A son arrivée, elle découvre un ours-portier qui s’appelle Bruno ; puis elle entre et aperçoit un lémur affalé sur le comptoir, il s’appelle Arthur.  Ils commencent le ménage tous les trois. Ils en ont vite assez mais on ne peut pas laisser l’hôtel Flamingo tout crasseux. Vite, il faut embaucher des employés. Hélas, ils n’ont pas d’argent. Tout à coup, il découvre une cliente qui est ici depuis 3 ans. Elle s’appelle Mme Roupillon et elle propose de verser sa facture pour son séjour de 3 ans. Et si c’était la chance de sa vie ? …        Je conseille ce roman à ceux qui aime les animaux ou les vacances ; ou, comme Alex Milway, l’auteur de ce texte, les deux combinés ! Il y a beaucoup d’images pour un roman. Les illustrations sont en noir et blanc, avec du rose. J’aimerais b

Bébé va au marché, de Atinuke et Angela Brooksbank

Maman part au marché. Son bébé est confortablement installé sur son dos, et son panier posé sur sa tête. Bébé est curieux, coquin, et drôle ... Les adjectifs pour le qualifier sont nombreux. C’est ainsi qu’il attire l’œil des marchands, qui, tour à tour, le gratifie de tel ou tel aliment : bananes, oranges, biscuits … A chaque fois, il en croque un, puis dépose discrètement les autres dans le panier de Maman. Ayant finalement fait le tour du marché, elle se demande pourquoi le panier sur sa tête est devenu si lourd…   Ce livre a tout d’un classique, de quoi ravir des générations de bébé, avec ses illustrations colorées. On découvre fruits, légumes, et saveurs d’Afrique. Il ne manque que les odeurs, pour être totalement plongé dans la joie des marchés africains. Un livre qui va, s’en nul doute, envahir les étagères des bibliothèques scolaires. En effet, il rentre dans la catégorie de ce que l’on appelle les livres en randonnée. Ces livres où la succession des personnages et/ou

Deux albums sur l'amour maternel

Qui a dit que la littérature jeunesse, ce n’était que pour les enfants ? Certains livres illustrés, que l’on appelle communément albums, nous donnent, parfois même, l’impression, qu’ils s’adressent tout autant, voire plus, à l’adulte qu’à l’enfant. C’est un peu la sensation que j’ai eu avec ses deux albums, qu i émouvront les mamans.   La planète est peuplée d’êtres vivants, et peut-être même de martiens, mais parmi  to us ces êtres, il y a un enfant, celui que la narratrice aime infiniment. Et elle estime avoir une chance incroyable, parce que cet enfant qu’elle aime plus que tout, la choisit toujours, elle, plutôt que d’aller parcourir et découvrir le monde. Avec ce titre, et quelques autres, Casterman inaugure une nouvelle collection appelée « Casterminouche ». Cette collection se veut spécialement adaptée aux histoires du soir des petits. « Cet enfant que j’aime infiniment » est une histoire très douce, une vraie déclaration d’amour d’une maman à son enfant, parfaite pour s’end

Le bon canapé, de Fifi Kuo

Panda et Pingouin décident d’aller au magasin pour remplacer leur canapé, trop  vieux. Mais impossible de se décider ; à chaque canapé essayé, ils trouvent un défaut : trop petit, trop cher, trop moderne … Après une journée épuisante, dans le magasin, ils s’allongent finalement dans le vieux canapé, et finissent par le trouver bien meilleur que tous les autres. A travers cette histoire de canapé, Fifi Kuo nous fait comprendre que le meilleur est parfois chez soi, et qu’il n’est pas nécessaire d’aller chercher ailleurs. Un petit coup de up-cycling et le canapé est comme neuf. « Faire du neuf avec du vieux », comme dirait ma grand-mère ! Le geste écologique en bonus, le compte est bon ! L’album attire rapidement l’œil, par sa moisson de couleurs et son jeu sur la typographie du texte. Parfait pour les petits. Une lecture pour permettre à petits et grands de se questionner sur sa façon de consommer, tout en étant allongés tranquillement dans son bon vieux canap’ !   Dès 2 ans