mardi 4 décembre 2018

Ma mamie en vrai, de Yves Grevet et Yann Le Bras


   Votre grand lit maintenant des livres tout seul, mais il n’est pas encore prêt à lire de longs romans. Alors cette collection est faite pour lui.

Les romans dessinés, de l’éditeur Mango jeunesse, combinent texte et illustration, dans un format petit roman, pour aider votre enfant à entrer doucement dans les lectures de « grand ». Cette collection se veut un trait d’union, entre l’album et le roman.

   Celui, dont je vais vous parler aujourd’hui, s’appelle « Ma mamie en vrai ».


L’arrière-grand-mère de Louise vit très, très loin, au Canada. Elles s’aiment beaucoup toutes les deux, mais l’ensemble de leurs communications se font via un écran. Pas de bisous, pas de câlins ; mais beaucoup d’échanges, et de discussions. La mamie à l’autre bout (du fil et du monde) paraît bien facétieuse ; à moins qu’elle ne perde vraiment la tête … Vite, toute la famille doit aller la rejoindre !


Une histoire tendre, sur le lien entre les générations, sur la famille et la maladie.


Si cette collection de petits romans, vous plaît, il en existe 4 autres.



Bonne lecture !


Dès 6-7 ans



Titre : Ma mamie en vrai  
Auteur : Yves Grevet           Illustrateurs : Yann Le Bras
Editeur : Mango jeunesse              Collection : Roman dessiné          
Date de première parution : Septembre 2018



* Merci à Mango jeunesse

                                                                                 



samedi 1 décembre 2018

Connaissez-vous BERK ?


Connaissez-vous Berk ? Non ! Alors, je vous le présente.
Il est le héros de trois albums parus à L’Ecole des Loisirs, et que mes enfants adorent.

Berk, c’est le doudou préféré, celui qui console après un gros chagrin, celui qui réconforte le petit malade, celui qui se fait suçoter le bonnet ; en résumé, celui qui a une odeur de vieille bave. Berk, ou le doudou qui pue.


D’ailleurs, dans le premier album de la série, il sauve tous ses amis-doudous, en se faisant avaler par le mange-doudou. En effet, le monstre, dégoûté par Berk, recrache toutes les malheureuses peluches, qu’il avait avalé auparavant.

















Dans le second album, le pauvre Berk tombe dans la baignoire pleine d’eau. Cette fois, ce sont ses amis qui essaient de venir à sa rescousse. Aspiro va même jusqu’à aspirer toute l’eau du bain, pour lui éviter la noyade. Mais Berk avait … fait pipi dans le bain !

















Dans le dernier volet, Berk se retrouve enfermé à l’école, avec un croco-sac-à-dos. Tous les deux décident de partir à l’aventure dans l’établissement. Mais les voilà, poursuivi par un être bizarre : ogre, sorcière ? A moins que cela ne soit que l’œuvre de nouvelles cochonneries de Berk. 
















Mes enfants sont très fiers de posséder l’ensemble de ces albums, car ils adorent ce personnage. Il est tellement drôle ! En plus, il lui arrive toujours des histoires à dormir debout !

Ce doudou, il « parle » à tous les enfants. A tous ceux, qui ont une peluche que Maman n’arrive jamais à laver. A tous ceux, qui ce sont un jour demandé ce que leur doudou fait tout seul toute la journée dans leur chambre, ou ce qui pourrait lui arriver s’il était oublié à l’école. A tous les enfants, en somme !
Pour ma part, j’avoue une préférence pour « Le bain de Berk », pour sa chute finale.


D’un album à l’autre, les illustrations sont toujours aussi colorées et dynamiques ; avec toujours quelques références aux grands livres de la littérature jeunesse (et ça, j’aime beaucoup !).


Envie d’une bonne tranche de rigolade ? Foncez ! Vous ne serez pas déçu. Bonne lecture.



Titre : Le mange-doudous
Auteur : Julien Béziat                   
Editeur : L’école des Loisirs 
Date de première parution : 2013

Titre : Le bain de Berk
Auteur : Julien Béziat        
Editeur : L’école des Loisirs 
Date de première parution : 2016

Titre : La nuit de Berk
Auteur : Julien Béziat        
Editeur : L’école des Loisirs 
Date de première parution : Août 2018



samedi 17 novembre 2018

Venez, les chatons ... Nous allons lire une histoire.


Je reviens vers vous, aujourd’hui, avec trois albums récents, ayant pour personnage central, un animal que j’affectionne tout particulièrement : le chat.

******


Au lit les chats ! est un album cartonné, qui incitera les tout-petits à aller se coucher, comme les chats de ce livre qui rejoignent tour à tour leurs chambres. Sur la couverture, une petite ouverture signalant le perron ; puis, au fur et à mesure, que nous tournons les pages, une fenêtre s’ouvre laissant apparaître la couleur du chat qui vient de se coucher. Un jeu de découpes et de couleurs, qui sauront séduire les plus jeunes.
Dès 18 mois







Titre : Au lit les chats
Auteur : Bàrbara Castro Urio      
Editeur : Saltimbanque Editions
Date de parution : Août 2018


*****

Qu’il est drôle ce Peter, qui tout comme son nouveau maître, marche sur ces deux pattes ! Chasser les souris ? A quoi, bon ; quand on peut faire du skate ! Grimper aux arbres ? Non, le yoga semble plus tendance ! Ne nous y trompons pas, derrière ce livre plein d’humour, se cache une jolie petite histoire d’amitié.
Dès 2 ans


Titre : Peter le chat debout
Auteur : Nadine Robert      Illustrateur : Jean Jullien
Editeur : Little Urban        
Date de parution : Octobre 2018









*****


Dans cet album, le chat n’est pas seul, mais accompagné de deux amis, une pie et un hibou. Déçus et attirés par les lumières de la ville, le chat et la pie quittent un jour leur arbre et leur ami, le hibou. Pour toujours ? Ce n’est pas sûr. Ce livre se lit comme une fable ; nous rappelant au passage l’importance de l’amitié, de l’amour des siens, de la nature ou bien encore de l’entraide ; avec de très riches illustrations jouant sur le contraste entre le noir et les couleurs.
Dès 3 ans 




Titre : Pie, chat, hibou
Auteur : France Quatromme        Illustrateur : Anne Crahay
Editeur : L’élan vert           
Date de parution : Octobre 2018


*****

Un conseil ? Pelotonnez-vous dans votre canapé, vos enfants autour de vous, et votre chat sur vos genoux. Et bonne lecture !



samedi 10 novembre 2018

Quand j'étais petite, de Sara O'Leary et Julie Morstad


« Maman, c’était comment quand tu étais petite ? » Forcément, cette question, votre enfant se la pose ; et vous, l’a peut-être même, déjà posée.


La maman narratrice, de cet album, répond à cette question pour son petit Jules, en utilisant l’adjectif dans son sens premier. Elle raconte donc l’histoire d’une petite fille petite ! Entendez, de petite taille. Tellement petite, qu’elle pouvait se baigner dans l’abreuvoir des oiseaux. Tellement petite, qu’elle dormait dans une moufle. Tellement petite, qu’elle se faisait un chapeau d’une pâquerette …
Ce livre est un concentré de poésie.

« Quand j’étais petite, raconte sa maman, j’avais hâte de grandir. Car je savais qu’un jour, j’aurais un petit garçon rien qu’à moi. […] Et que je lui raconterai des histoires car, dans les histoires, nous pourrions être petits tous les deux. »

Les illustrations ont, quant à elle, un joli parfum rétro. Elles sont douces, comme peut l’être le texte.


On pourrait croire que la maman-narratrice, à travers l’autrice et l’illustratrice, a une imagination débordante. Mais finalement, peut-être pas tant que ça … Cela ressemble davantage à des moments de vie piochés çà-et-à dans les souvenirs, puis enjolivés, sublimés. Certains détails des illustrations m’ont, d’ailleurs, ramené à mes propres souvenirs d’enfance : quand quelques boutons et un dé à coudre pouvaient occuper mes jeux plusieurs heures ; ou bien encore, quand l’observation des petites bêtes remplissait mes après-midis estivaux.
















Ce livre donne envie de parler de sa propre enfance à ses enfants.

Un livre à feuilleter comme un album photos. Un livre à partager, avec les siens : pour un moment de complicité, de tendresse et d’amour, à l’image de cette magnifique histoire.



Bonne lecture !


Dès 4 ans


Titre : Quand j’étais petite
Auteur : Sara O’Leary         Illustrateur : Julie Morstad 
Editeur : L’étagère du bas 
Date de première parution : 2017


dimanche 4 novembre 2018

Ziggy et le spectacle de minuit, de K. Litten


« Ziggy, il s’appelle Ziggy … » Ne me remerciez pas, vous allez avoir la chanson de Starmania dans la tête toute la journée ! Et en plus, ce n’est même pas de ça, dont je vais vous parler. Mais de l’une des dernières parutions de la maison d’éditions Little Urban : Ziggy et le spectacle de minuit.



Ziggy est un(e)  zèbre, dont le jour préféré est le samedi, car c’est celui du spectacle de minuit. Mais voilà, son samedi perturbé, par son amie Colibri qui a perdu son petit. Les deux amies partent donc à sa recherche. Il leur faudra passer de lieux en lieux, de rencontres en rencontres, avant de le retrouver. Ouf ! Elles seront rentrées à temps pour le spectacle. Qu’est-ce donc que ce spectacle de minuit ? A vous de le découvrir !



Ce livre est un album. Il raconte donc une histoire. Malgré tout, il me fait quand même penser à un « Cherche et trouve », car comme les deux héros, tout au long d’une livre, nous cherchons à travers les lieux et les pages, le petit colibri aux rayures blanches et noires.

Si vous voulez exploiter davantage cet album, vous pourrez même essayer de faire nommer à votre enfant les différents types de traits : verticaux, horizontaux, obliques …

Avant de vous émerveiller ensemble devant le spectacle de minuit.




Bonne lecture !



Titre : Ziggy et le spectacle de minuit
Auteur : Kristina Litten                
Editeur : Little Urban
Date de première parution : Septembre 2018


* Merci à Little Urban 

mercredi 31 octobre 2018

Broadway Limited / Un dîner chez Cary Grant / Tome 1, de Malika Ferdjoukh


Depuis plus de 30 ans, L’école des Loisirs propose dans sa collection Médium des livres pour les adolescents.

Collection que je connaissais peu, et que j’ai apprécié (re)découvrir avec ce titre de Malika Ferdjoukh : Broadway limited / Un dîner chez Cary Grant.



L’histoire se déroule à l’automne/hiver 1948, dans le New York d’après-guerre. Le personnage central s’appelle Jocelyn Brouillard. Il est étudiant et français. Il débarque un soir à la pension Giboulée, pension de jeunes filles. Il y avait été inscrit grâce à un malentendu linguistique ; il y restera grâce à son talent pour la musique.

Tout au long du livre, nous le suivons, faisant ses premiers pas dans un New York tourbillonnant, au milieu de jeunes américaines pétillantes, rêvant de devenir actrices.

Cette lecture fut pour moi un vrai coup de cœur. On se laisser prendre par le récit de Malika Ferdjouk. On a l’impression de swinguer dans New York, de se retrouver à jouer dans West Side Story. D’ailleurs, selon moi, ce livre ferait un très bon film ou une très bonne BD, tellement, il est « visuel ».

Les personnages ? On se met à les adorer très vite. Chacun a son petit truc, qui fait que l’on s’attache à lui. En revanche, ils sont nombreux et j’avoue qu’au début, je me perdais un peu. Je me suis donc fait « un pense-bête » avec les caractéristiques de chacun en début de livre. Si j’avais su dessiner, j’aurais adoré les croquer.

Maintenant, je n’attends plus qu’une chose : le tome 2 ! Ma patience ne va pas être trop mise à rude épreuve, puisqu’il sortira dans quelques jours (le 7 novembre). J’ai hâte !

Vous l’aurez compris, ce livre s’adresse aux adolescents, mais aussi, à ceux qui ne le sont plus vraiment.


Si vous voulez en savoir un peu plus sur ce livre et sa conception, n’hésitez pas à aller lire l’interwiew de l’auteur sur le blog de l’Express : http://blogs.lexpress.fr/allonz-enfants/2015/04/01/malika-ferdjoukh-la-balle-est-dans-le-camp-de-la-jeunesse/


Bonne lecture, à vous !


Dès 15 ans

Titre : Broadway limited 
Auteur : Malika Ferdjoukh
Editeur : L’Ecole des Loisirs         Collection : Médium + poche
Date de première parution : 2015


* Merci à L'Ecole des Loisirs 

mercredi 17 octobre 2018

Pas trop de bruit ! , d'Alex Sanders


Avis à mes collègues instits de maternelle (oui, je sais, on ne dit plus instit’), qui passeraient par ici, ce livre est fait pour votre classe ! Oui, oui, Alex Sanders a trouvé comment rendre tous les enfants très silencieux !



On vous fait un petit résumé ?

C’est l’histoire d’un loup qui attiré par le bruit, arrive dans une classe (peut-être ?). Bah, oui, vu le vacarme, il l’a entendu de loin ; en plus, il a de grandes oreilles ! Et puis, il a aussi de grandes griffes et de grandes dents … Mais il a un secret : si les bruits cessent et sont remplacés par de simples chuchotements, il s’en va, sans croquer personne.
Les enfants savent donc à quoi s’en tenir ! Ouf !



Pour les illustrations, vous reconnaîtrez, sans nul doute, le loup d’Alex Sanders. Seul dans cette histoire, parmi quelques éléments de décor. Pas besoin de plus, il se suffit à lui-même.



Testé et approuvé par mes élèves, mes enfants, et moi-même. C’est sûr, je m’en servirai de nouveau l’année prochaine en première période, et à chaque fois, que mes oreilles souffriront !!!



Dès 3 ans

Titre : Pas trop de bruit !  
Auteur : Alex Sanders    
Editeur : L’école des Loisirs                      Collection : Loulou et Cie  
Date de première parution : Août 2018


* Merci à l'Ecole des Loisirs



Je participe à "Chut, les enfants lisent" : http://www.devinequivientbloguer.fr/



mercredi 3 octobre 2018

Enfances, de Marie Desplechin et Claude Ponti


Voilà un des livres dont on a le plus entendu parler depuis la rentrée. Si vous êtes passionnés de littérature de jeunesse, cela ne vous aura sûrement pas échappé.
C’est LE livre de la rentrée, mais ce sera probablement LE livre de Noël : un joli cadeau à glisser sous le sapin.



Ce livre nous présente des enfants, connus ou moins connus ; mais, tous illustres, à leur manière. Il raconte des moments-clés de l’enfance de chacun pour nous éclairer sur ce qu’ils sont devenus.
On se rend vite compte qu’en chacun d’eux, comme en chaque adulte, sommeille une part d’enfance. L’enfant que nous étions, n’a-t-il pas façonné l’adulte que nous sommes devenus ?

Ce livre réussit le pari de plaire autant aux adultes, qu’aux enfants. Ils incitent les plus grands à regarder un peu en arrière, et ils ouvrent aux petits êtres en devenir tout le champ des possibles.



Parmi ces nombreuses histoires, trois ont ma préférence : celle d’Helen Keller, personne qui m’a toujours fascinée par sa détermination face au handicap ; celle de Joseph Meister, qui en dit long sur la détermination d’une mère ; celle d’Iqbal Masih, garçon dont l’enfance est si éloignée de la mienne malgré une année de naissance proche ; et bien sûr, l’histoire du tout premier enfant du monde : l’histoire de chacun de nous.



Les illustrations de Claude Ponti enrichissent ces histoires, avec brio. Si je ne devais en garder que trois, là encore : ce serait celle de Moise, et la profondeur de son bleu ; celle de Romulus et Rémus, qui revisite la statue, bien connue, de « La louve capitoline » ;  celle de Nelson Mandela, emprisonné sous le chapeau colonial.  
Mon coup de cœur reste cette incroyable couverture, dont le sens pourrait être double. On peut y lire l’importance de nos racines, et de l’enfance ; ou bien y voir un enfant, en réflexion, face à toutes les possibilités, aux choix d’une vie, à l’avenir qui s’ouvre à lui. Peut-être les deux, finalement. Magnifique et poétique !

Citation

Dès 9 ans

Titre : Enfances
Auteurs : Marie Desplechin et Claude Ponti
Editeur : L’école des Loisirs  
Date de première parution : Août 2018


* Merci à L'école des Loisirs

samedi 1 septembre 2018

Calinours va à l'école, de Alain Broutin et Frédéric Stehr


   Vos petits loups vont bientôt prendre le chemin de l’école ? Si c’est une grande première, laissez-les se faire accompagner par Calinours.



« Calinours va à l’école » est devenu au fil des années, un incontournable, un classique de la littérature de jeunesse.
Rien d’étonnant, il est tellement doux de parler de rentrée, avec cet ourson.



   Pour Calinours, il est l’heure d’aller à l’école. Mais celui-ci prend le chemin des bois, celui de l’école buissonnière. Il y rencontre Mr Sanglier, qui l’initie à la peinturlupette ; Mr Renard, qui lui montre comment faire des camemberts en pâte à modeler. Heureusement, Mr et Mme Grenouille lui propose de faire trempette, pour se laver le museau et le derrière, avant d’aller rejoindre, le bouquet à la main, sa vraie maîtresse, Marie-Agnès.



Et tout, cela vous est raconté en rimes, s’il vous plaît ! Le texte prend donc un côté chantant, très agréable à entendre pour l’enfant. De plus, son côté répétitif aide à la compréhension, pour les plus jeunes.

Quant aux activités évoquées, ce sont celles que votre enfant pratiquera en classe. Il pourra donc parfaitement s’identifier à Calinours.

Côté illustration, on retrouve la patte de Frédéric Stehr. Ce Calinours est tellement mignon, que l’on a envie de le câliner … !

L’ensemble forme un livre très poétique.



Titre : Calinours va à l’école   
Auteur : Alain Broutin       Illustrateur : Fréderic Stehr
Editeur : L’école des Loisirs
Date de première parution : 1994


..........................................................................................................................................


La rentrée est là. Lundi, vous aurez entre les mains, la fameuse liste de fournitures de scolaires.



Pour ma part, j’ai eu de nouveau la chance de tester un kit de rentrée de Top Office.
Et, pas de mauvaise surprise. Tout y est : la qualité des produits de la marque, la solidité, l’efficacité, ou l’ergonomie. Et, un grand plus, pour moi, certains produits sont de fabrication française !

Si vous voulez en savoir davantage, je vous détaille tout cela sur mon blog « Mange ta tartine ! » : https://mangetatartine.blogspot.com/2018/08/au-top-pour-la-rentree.html 

Et surtout, n’hésitez pas à leur rendre visite : https://www.top-office.com/


Et bonne rentrée à tous !

* Merci à Top Office




mardi 14 août 2018

Frida, de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe


   Il y a des livres comme celui-ci, que l’on ne sait pas classer. Jeunesse ou adultes ? Etant donné son format d’album, on le trouve souvent rangé, chez les libraires ou sur internet, dans la section jeunesse. Mais à qui s’adresse-t-il vraiment ?

A vrai dire, peu importe ! Le livre appartient à celui qui le lit.  

Et puis, tous les livres pour enfants ne sont-ils pas aussi un peu des livres pour adultes ? Vaste débat.

   Enfin, bref, tout ça pour vous dire, qu’à la maison, c’est sûrement moi, qui l’ai le plus apprécié.



J’aime beaucoup la personne-age Frida Khalo, et ce livre lui rend merveilleusement hommage. C’est un joli bijou, comme sait en créer Benjamin Lacombe.

Celui-ci s’est associé à Sébastien Perez pour réaliser une biographie illustrée. Ils l’ont divisée en plusieurs chapitres thématiques, chacun retraçant un moment clé de la vie de Frida.
A la fin du livre, on trouve également une chronologie et un lexique, pour nous éclairer un peu plus sur la vie de l’artiste ; ainsi qu’un texte, expliquant le travail de l’auteur et de l’illustrateur de cet album.




   Sébastien Perez cite beaucoup Frida et Benjamin Lacombe retranscrit ces œuvres à la fois avec fidélité et ingéniosité. Tous deux justifient ces citations littérales par une volonté de ne pas briser le message. Pari réussi : on y retrouve à la fois tout Frida Kahlo et tout Benjamin Lacombe, dans un album harmonieux et merveilleusement beau.
Le jeu de découpe utilisé pour les illustrations, ainsi que la poésie du texte participent à une belle mise en valeur.

« FRIDA, ces cinq lettres sont synonymes à la fois de tout un monde, d’un univers singulier, d’une culture, d’un mythe, et ne nécessitent même plus de patronyme. »

De même, je ne crois pas qu’il soit nécessaire que je résume sa vie. Si vous aimez son œuvre, vous la connaissez sûrement. Et si ce n’est pas le cas, alors plongez dans cet album.


Quoiqu’il en soit, savourez ce beau livre sur cette artiste, avec délectation.


Bonne lecture à tous !















Dès 12 ans



Titre : Frida 
Auteur : Sébastien Perez               Illustrateur : Benjamin Lacombe
Editeur : Albin Michel       
Date de première parution : 2016