Accéder au contenu principal

Abécédaire des métiers imaginaires, d'Anne Montel

A comme attrapeuse de chat dans la gorge, B comme barbier de barbe à papa, C comme cultivateur de cœurs d’artichaut, D comme démaquilleuse de pandas …  26 doubles-pages à feuilleter pour découvrir les métiers imaginés par Anne Montel.

 





Du nom du métier à la dernière ligne de sa description, chaque mot choisi par Anne Montel se savoure comme une petite goutte de poésie. Ainsi, on se prend à rêver de devenir kinésithérapeute-consolateur de saule-pleureur ou quêteur d’aiguille en botte de foin. Comme vous le noterez, les jeux de mots et expressions imagées de la langue française ont inspiré l’auteure, tout comme certaines situations du quotidien. N’avez-vous pas l’impression, parfois, d’être inspecteur spécialisé en chaussettes perdues ou empêcheur de tourner en rond ? Poésie, fantaisie, et humour sont l’essence même des vingt-six portraits ; caractéristiques que l’on retrouve également dans chacune des illustrations situées en regard du texte. Colorées, douces, riches de détails, ces aquarelles enrichissent l’album et aideront les plus jeunes dans leur quête de sens.   L’éditeur a porté un soin particulier aux finitions : tranche toilée de vert, lettres dorées sur la couverture, et lettres calligraphiées comme à la plume à l’intérieur du livre. Cet ouvrage a, par ces détails, un petit parfum d’antan. On pourra choisir de découvrir ces métiers de manière aléatoire ou bien de suivre le fil du livre, et ainsi se rendre compte que des personnages s’invitent d’une page à l’autre, comme un clin d’oeil. Le terme abécédaire pourrait nous faire croire que ce livre s’adresse aux jeunes lecteurs apprenant la lecture, mais il semble davantage adapté à des plus grands, voire même à des grands qui ont gardé une âme d’enfant. Faites tourner le manège et choisissez votre métier imaginaire !

Un livre à lire au coucher, pour faire de beaux rêves d’avenir.

 

 

Titre : Abécédaire des métiers imaginaires
Auteure : Anne Montel 
Editeur : Little Urban
Date de première parution : 2020

Commentaires

Publier un commentaire

N'hésitez pas à laisser un commentaire. J'aime bien vous lire !

Posts les plus consultés de ce blog

Des vacances timbrées, de Mathilde Poncet

Vous avez l’impression, que cette année, vos vacances n’ont rien d’ordinaire ? Celles que je vais vous raconter ne le sont pas vraiment, non plus. On pourrait même les qualifier d’extra-ordinaires.   Alice écrit une lettre à sa grand-mère depuis sa colonie de vacances. Elle y décrit les différents moments, qui font ce genre de vacances. Elle a voyagé en train, seul pour la première fois, avant de retrouver les autres vacanciers. Tous campent au bord d’un lac. En journée, ils y font des activités de plein air ; le soir, ils y organisent des veillées au coin du feu. Alice raconte également les visites de château, randonnées, rencontres avec la population locale… Rien n’est oublié. Enfin, elle poste sa lettre. La lettre arrive rapidement chez sa destinataire, qui ne manquera, bien sûr, pas de lui répondre. Je vous entends déjà. Vous allez me dire, que cela ressemble à n’importe quelle colonie de vacances. C’est vrai … Mais uniquement, si vous vous en tenez à la seule lecture du text

Francisco, de Perceval Barrier

      Francisco est le pompiste d’une station-service, située en plein désert. Du passage, il n’y en pas beaucoup, et cela lui convient très bien. En tant que chat sauvage, il aime la solitude. Ce soir-là, il fait le plein, pour la famille Lapin, la maman et ses trois enfants. Ils partent pour la mer, et ne vont pas trop s’attarder à la station ; sauf que, problème, la voiture ne redémarre pas. A la nuit tombée, la famille est toujours là, et le pompiste ferme boutique. Les malheureux se résignent à dormir dans leur voiture, jusqu’à ce que le chat les invite cordialement à rejoindre son appartement sous la station. Les lapins investissent le lieu avec joie, bousculant les habitudes du grincheux. Pour son plus grand plaisir ? En re-demandera-t-il ? Nous, on l’adore, ce Francisco, avec son allure de chat grognon. On le brosserait bien dans le mauvais sens du poil, pour le faire rigoler. Finalement, c’est un peu ce que fait la famille Lapin, en le sortant de sa solitude : elle lui se

Affamé comme un loup, de Silvia Borando

Qui a dit que les livres pour les petits devaient être pauvres en texte ? Sûrement pas la maison d’édition Little Urban, qui nous propose ici un livre de Silvia Borando mettant en images une série d’expressions animalières. Dans une forêt, se trouvait un loup affamé. Sans attendre, le lièvre prend donc la fuite. Il tente d’entraîner avec lui l’escargot, qui s’avère lent comme … un escargot ! Il l’emmène donc sur son dos. Puis, il rencontre le loir. Lui non plus ne veut pas fuir, puisqu’il dort comme … un loir ! Alors, le lièvre décide de le traîner. Finalement, les voilà face à un âne, qui ne veut pas fuir puisqu’il ne croit pas à cette histoire de loup ; il est têtu comme … un âne ! Tant pis pour lui, qu’il reste là ! Heureusement, l’équipe arrive chez la taupe qui peut les conduire à l’abri. Elle assure ne pas voir le loup. Tout va bien donc … à moins qu’elle ne soit myope comme une taupe ! Je ne vous dévoilerai pas la fin pour maintenir la surprise ; mais promis, personne