Accéder au contenu principal

Articles

Je suis ce que je lis ! 2020

  Dis-moi ce que tu lis et je te dirai qui tu es… C’est le petit exercice que j’ai découvert grâce à Nadège de «  Les mots de la fin  » et à Moka Milla d’ « Au milieu des livres  ». Alors, moi aussi, je me suis prêtée au jeu. Les réponses correspondent à des titres de livres lus tout au long de l’année 2020. Et le jeu n’est pas si simple qu’il y parait. J’ai donc pioché dans mes lectures jeunesse et adulte, avec des titres que j’ai beaucoup aimés, et d’autres moins. Cliquez sur les titres pour retrouver les chroniques.   « Je suis ce que je lis – 2020 » Décris-toi :  30 ans (10 ans de thérapie), journal d’une insatisfaite , Nora Hamzawi – Marabout       [Bon, en vrai, je suis plus proche de 40 ans que de 30, et moins de thérapie … 😀] Comment te sens-tu ? Affamé comme un loup , de Silvia Borando – Little Urban   Décris où tu vis actuellement :     dans La maison pleine de trucs , d’Emily Rand – Les éditions des éléphants Si tu pouvais aller où tu veux, où irais-tu ?
Articles récents

L'incroyable catalogue des monstres, de Grégoire Kocjan et Matéo Dineen

La petite Loreleï, 7 ans, voit des monstres, partout. Mais bien entendu, personne ne la croit. Qui pourrait penser qu’il puisse y en avoir dans les placards ou dans le fond du jardin ? Ainsi, elle décide d’écrire au professeur Etienne Geoffroy Saint-Hilaire, maître de conférences en zoologie et bizarrerie, spécialistes des monstres anciens et pas très connus. Ce dernier a la gentillesse de lui envoyer une réponse, accompagnée de son catalogue personnel de monstres, qui lui permettra d’apprendre énormément d’informations sur le sujet. En effet, ce document regroupe les caractéristiques et portraits illustrés de 25 monstres, avec en bonus, quelques anecdotes rigolotes. Saviez-vous, par exemple, que l’occupation favorite du Tartanouille est de mettre le bazar dans les chambres ? Et, que pensez-vous du Grump qui éternue quand on lui met un doigt dans les fesses ? Votre enfant adore les monstres ? Ce livre est pour lui. Votre enfant a peur des monstres ? Ce livre est pour lui. Ces créatur

Plus que quelques jours avant Noël ...

En attendant Noël, que fait-on ? On lit des livres de Noël, pardi ! Sur La Mare aux mots ici , je vous ai déjà fait découvrir mes deux premiers coups de cœur sur cette thématique parmi les livres sortis en 2020 ; voici, ici et maintenant, les deux suivants.  

Les choses précieuses, d'Astrid Desbordes et Pauline Martin

Il y a fort longtemps, je vous parlais ici de l’album Mon amour d’Astrid Desbordes et Pauline Martin. Depuis, ce livre a trouvé sa place dans la bibliothèque de ma dernière, qui l’adore, tout comme Un amour de petite sœur, deuxième album de cette série. L’auteure et l’illustratrice ne sont pas arrêtées en si bon chemin ; en effet, en cinq ans, elles ont fait d’Archibald le héros de 6 albums. Que dis-je ? De 7 albums, avec le petit dernier que je vous présente aujourd’hui. Archibald se promène en ville avec sa maman. Il est intrigué par toutes ces personnes qui admirent les vitrines des boutiques. L’enfant s’interroge. Ces lieux contiendraient-ils des choses extrêmement précieuses pour être tant convoitées ? Lui, aussi, parfois, a très envie de posséder ce qu’ils voient dans les magasins. Mais il se rend compte qu’une fois, que ces objets sont en sa possession, ils ont une fâcheuse tendance à rester dans le fond d’un placard. Alors, Archibald décide d’aller se promener en pleine nat

L'attrape-malheur, de Fabrice Hadjadj

«  Il y avait une fois, au village de Rarogne, un meunier et sa femme … » Premiers mots de ce conte, de cette fable, de ce roman philosophique, de ce roman initiatique … Anders et Norma Traum ont de grandes difficultés à avoir un enfant. Après de nombreuses années de patience, Norma tombe enfin enceinte, et un matin de printemps, né un petit garçon nommé Jakob. C’est un beau bébé, un garçon comme les autres … En apparence, en tout cas. En effet, Jakob est doté d’un singulier pouvoir, aux effets doubles. Il est tout à la fois invincible face aux dangers qui le touchent, et extrêmement vulnérable face aux malheurs de ceux qu’ils aiment. Il est ainsi surnommé L’Attrape-Malheur. Après une enfance paisible, une suite d’événements l’amène à quitter le moulin familial, à l’adolescence, pour rejoindre une troupe de forains. Durant toute cette période, son malheureux pouvoir devient sa chance. Mais jusqu’à quand, car déjà l’horizon s’assombrit … ? Qui est donc cet homme à la capuche noire et

Les enquêtes de Sherlock Holmes - L'homme à la lèvre tordue, d'Arthur Conan Doyle et Anton Lomaev

  Juin 1889. Après une journée éreintante, le docteur Watson n’aspire qu’à un repos bien mérité ; mais voilà sa soirée interrompue par une femme éplorée.   Celle-ci est sans nouvelle de son époux -connu pour ses penchants pour l’opium- depuis deux jours. Pour lui venir en aide, Watson décide de se rendre dans un bouge des bas-fonds londoniens ; où par le plus grand des hasards, il tombe sur Sherlock Holmes, grimé en un vieux dépravé. Après avoir réglé le souci qui l’avait mené en ces lieux, le docteur accepte de suivre le célèbre enquêteur. Sherlock Holmes cherche à comprendre la disparition d’un gentleman, nommé Neville Saint-Clair. La dernière à l’avoir vu, c’est sa femme. Elle l’a aperçu à une fenêtre sur Swandam Lane, lieu où il n’avait rien à faire ; puis plus rien. En lieu et place, la police ne trouva qu’un mendiant effrayant, appelé Hugh Boone ; qui fut, bien entendu, tout de suite, suspecté. L’enquête étant au point mort, le célèbre duo Holmes-Watson cherche à tirer tous les f

Balto. Le dernier des valets de cœur, de Jean-Michel Payet

Balthazar B, plus connu sous le nom de Balto, vit dans la Zone, faubourg misérable qui ceinture la ville de Paris. Son boulot, c’est de fabriquer des paniers ; enfin, officiellement … Sa famille, ce sont Mme Gambette et Victor. Mme Gambette l’a recueilli alors qu’il n’était qu’un bébé, faisant ainsi de lui le frère de Victor. Le frangin, cela fait un moment que Balto ne l’a pas vu. En effet, celui-ci a été condamné à mort pendant la guerre 14/18, s’est échappé avant son exécution ; et personne ne sait vraiment où il se trouve. Alors quand Victor fait passer un message à Balto via un petit papier dans une miche de pain, ce dernier est agréablement étonné. Rendez-vous est donné aux Batignolles chez le réparateur de vélos Escartefigue. Mais quand Balto arrive celui-ci est mort, et point de Victor. Pire que cela, une journaliste le photographie sur le lieu du crime, faisant de lui le coupable idéal. Dans ce Paris des années 20, il faudra alors suivre Balto menant l’enquête pour prouver son