Accéder au contenu principal

Articles

Deux parutions récentes des Editions des Eléphants

Je connaissais la jeune maison d’éditions des éléphants, de réputation, mais n’avais jamais eu l’occasion d’avoir l’un de leurs livres entre les mains. C’est chose faite ; et je suis ravie de découvrir ces publications de grande qualité. La maison revendique le fait de proposer des livres pour enfants cultivant toutes les qualités de l’éléphant : force, grâce, intelligence, et mémoire. Pari réussi !
Accompagnez-moi ; nous allons découvrir ensemble deux de leurs parutions récentes.

Une jolie histoire d’amitié, entre un canard vaniteux et un ours mal léché. Les hasards de la vie font qu’un matin, l’ours se voit réveillé de son hibernation par un canard blessé lors d’une mauvaise chute. Au fil des mois et des soins prodigués, l’un et l’autre deviennent inséparables. A l’hiver suivant, le canard guéri rejoint ses congénères et l’ours, sa caverne pour s’y endormir. Cette séparation ne sera qu’un épisode en pointillés au cœur d’une amitié fidèle. Au-delà des mots, un vrai coup de cœur pour l…
Articles récents

Broadway limited - Tome 2 : Un shim-sham avec Fred Astaire, de Malika Ferdjoukh

Whou ! Cette série ! J’avais adoré le tome 1, dont je vous avais parlé ici ; alors j’attendais avec impatience de pouvoir commencer le tome 2. Et me voilà, à espérer le tome 3 !

En commençant ce tome, je pensais découvrir ce qui allait arriver à … Je rêvais du destin de … Je courais derrière les rêves de … Et puis, je me suis laissée emporter, page après page, dans les aventures des filles de Giboulées, sans même voir arriver la fin du livre. Elle est forte, Malika Ferdjoukh, jouant avec nos nerfs, avec tellement de subtilité, de manière à ce que l’on ne puisse lui en vouloir !
Ce tome 2 me donne la sensation d’être le maillon entre le tome 1 et le tome 3 à venir. Le tome 1 avait posé des jalons, le tome 3 apportera sûrement le dénouement, ce tome est un entre-deux, comme son nom(bre) l’indique.
On y retrouve chacune des jeunes filles de la pension Giboulées, ainsi que Jocelyn, l’unique pensionnaire masculin, tous accompagnés d’une belle palette de personnages. Chacun y tient son rôle. R…

Dans l'univers de .... Christine Davenier.

Depuis quelques jours, et jusqu’au 18 mai, la bibliothèque municipale de Tours accueille l’exposition « Au pays de Minusculette ».
Les enfants ont l’habitude d’admirer les illustrations de leurs livres préférés sur papier glacé. La bibliothèque nous donne l’occasion de découvrir des originaux : des dessins à l’encre, à admirer comme de petits tableaux.
Christine Davenier, l’autrice/illustratrice mise à l’honneur, a grandi en Touraine, dans une maison avec un jardin, non loin d’une grand-mère qui faisait de l’aquarelle et qui aimait les oiseaux et les fleurs. Les couleurs, les parfums lui sont restés en mémoire.
Si je vous raconte tout cela, c’est parce que vous verrez en allant à l’exposition ou en vous plongeant dans ses livres que cela reste encore la source de son inspiration.En effet, Minusculette, le personnage qui est au cœur de l’exposition, n’est autre que la petite fée des jardins !

Minusculette est l’héroïne d’une série de cinq albums, écrite par Kimiko et illustrée par Christi…

L'art de la préhistoire

Une fois n’est pas coutume, c’est avec un documentaire, que je reviens vers vous, aujourd’hui.
Amatrice d’art et de son histoire, j’étais curieuse de découvrir, et de faire découvrir à mon grand, ce premier volume de la nouvelle collection encyclopédique Reg’ART des éditions Citadelles et Mazenod, à destination des jeunes lecteurs.
J’avoue, la préhistoire n’est pas ma période préférée. Et pourtant, je me suis laissée prendre au jeu, comme une enfant, car le livre est vraiment bien conçu.

Les œuvres réunies dans ce volume sont présentées de manière ludique, à l’aide de « pages-cache ». Paradoxalement, cela permet une analyse plus précise de chaque œuvre. En effet, on s’attarde d’abord sur les détails, se questionnant à leurs sujets, avant une observation plus large.
Le texte informatif, découpé en petits encarts, facilite également la lecture, et évite le gros bloc de texte qui pourrait vite décourager les enfants.
Ces différentes approches font de l’enfant un acteur de sa lecture et de…

Suivez-moi dans mes nouvelles aventures !

Depuis le mois de février, j’anime une chronique mensuelle dans l’émission TILT de TV Tours.
Je suis ravie de cette nouvelle expérience, qui me permet de partager davantage, ma passion de la littérature de jeunesse.
Si vous souhaitez voir ou revoir ces chroniques, vous pourrez retrouver les liens dans une nouvelle rubrique intitulée «  On the TV ».




Tout schuss, Gabi, de Soledad Bravi

Les vacances au ski, c’est génial ! Mais lorsque nos grands sportifs sont au repos, il faut trouver à les occuper. Soledad Bravi nous offre le livre parfait à glisser dans la valise de nos jeunes sportifs-lecteurs.

Gabi quitte sa vie d’écolière pour partir en vacances à la montagne, avec sa mère et ses cousins. Nous la suivons dans ces aventures, du voyage en train à la deuxième étoile, sans oublier tous les éléments d’un séjour à la neige : location des skis, cours et moniteur, bataille de boules de neige et luge …


Ce livre est très bien pour les jeunes lecteurs, tant par le fond que par la forme. Le texte et les illustrations s’entremêlent pour donner sens à l’histoire, pour accompagner le lecteur dans sa compréhension. Le jeune skieur pourra, s’identifier à la narratrice, et aux moments vécus par celle-ci.

Cependant, j’avoue être de nouveau légèrement dérangée par le côté très « parisienne » de la petite Gabi ; malgré tout, moins marqué que dans le roman « Vive, la vie, Gabi ! ».

Bonne…

Le grizzli virus, de Emilie Chazerand et Amandine Piu

Chez vous aussi, la dernière tendance, c’est la morve au nez ?! C’est de saison, ma pov’ dame, me direz-vous. Ils ont sûrement pris froid ou attrapé un virus.



Par chance, votre marmot n’a pas rencontré Léonie Bisette.
De toute manière, Léonie Bisette, personne ne veut l’approcher. Elle a le grizzli virus. En effet, dès qu’elle éternue, c’est un ours géant qui sort de son nez ! Elle s’isole donc, à l’abri du monde et du froid, jusqu’à sa rencontre, avec Jean-Félix Larnac, le directeur de la FOC : la Fabrique des Ours de Compagnie. Le mal intentionné fait tout pour lui plaire et récupérer ses grizzlis. Jusqu’au jour où immunisée, la fillette n’éternue plus. Larnac ruiné devient très méchant ; Léonie, très triste se met à pleurer des caïmans ! Qui cette fois, ne feront pas l’affaire pas du directeur ; voire, même lui feront son affaire …




   Pourquoi votre enfant va-t-il adorer ? 1/ Parce que c’est complétement déjanté. 2/ Parce qu’on y parle de trucs qui sortent du nez. Les pipi-caca-…