mercredi 3 octobre 2018

Enfances, de Marie Desplechin et Claude Ponti


Voilà un des livres dont on a le plus entendu parler depuis la rentrée. Si vous êtes passionnés de littérature de jeunesse, cela ne vous aura sûrement pas échappé.
C’est LE livre de la rentrée, mais ce sera probablement LE livre de Noël : un joli cadeau à glisser sous le sapin.



Ce livre nous présente des enfants, connus ou moins connus ; mais, tous illustres, à leur manière. Il raconte des moments-clés de l’enfance de chacun pour nous éclairer sur ce qu’ils sont devenus.
On se rend vite compte qu’en chacun d’eux, comme en chaque adulte, sommeille une part d’enfance. L’enfant que nous étions, n’a-t-il pas façonné l’adulte que nous sommes devenus ?

Ce livre réussit le pari de plaire autant aux adultes, qu’aux enfants. Ils incitent les plus grands à regarder un peu en arrière, et ils ouvrent aux petits êtres en devenir tout le champ des possibles.



Parmi ces nombreuses histoires, trois ont ma préférence : celle d’Helen Keller, personne qui m’a toujours fascinée par sa détermination face au handicap ; celle de Joseph Meister, qui en dit long sur la détermination d’une mère ; celle d’Iqbal Masih, garçon dont l’enfance est si éloignée de la mienne malgré une année de naissance proche ; et bien sûr, l’histoire du tout premier enfant du monde : l’histoire de chacun de nous.



Les illustrations de Claude Ponti enrichissent ces histoires, avec brio. Si je ne devais en garder que trois, là encore : ce serait celle de Moise, et la profondeur de son bleu ; celle de Romulus et Rémus, qui revisite la statue, bien connue, de « La louve capitoline » ;  celle de Nelson Mandela, emprisonné sous le chapeau colonial.  
Mon coup de cœur reste cette incroyable couverture, dont le sens pourrait être double. On peut y lire l’importance de nos racines, et de l’enfance ; ou bien y voir un enfant, en réflexion, face à toutes les possibilités, aux choix d’une vie, à l’avenir qui s’ouvre à lui. Peut-être les deux, finalement. Magnifique et poétique !

Citation

Dès 9 ans

Titre : Enfances
Auteurs : Marie Desplechin et Claude Ponti
Editeur : L’école des Loisirs  
Date de première parution : Août 2018


* Merci à L'école des Loisirs

samedi 1 septembre 2018

Calinours va à l'école, de Alain Broutin et Frédéric Stehr


   Vos petits loups vont bientôt prendre le chemin de l’école ? Si c’est une grande première, laissez-les se faire accompagner par Calinours.



« Calinours va à l’école » est devenu au fil des années, un incontournable, un classique de la littérature de jeunesse.
Rien d’étonnant, il est tellement doux de parler de rentrée, avec cet ourson.



   Pour Calinours, il est l’heure d’aller à l’école. Mais celui-ci prend le chemin des bois, celui de l’école buissonnière. Il y rencontre Mr Sanglier, qui l’initie à la peinturlupette ; Mr Renard, qui lui montre comment faire des camemberts en pâte à modeler. Heureusement, Mr et Mme Grenouille lui propose de faire trempette, pour se laver le museau et le derrière, avant d’aller rejoindre, le bouquet à la main, sa vraie maîtresse, Marie-Agnès.



Et tout, cela vous est raconté en rimes, s’il vous plaît ! Le texte prend donc un côté chantant, très agréable à entendre pour l’enfant. De plus, son côté répétitif aide à la compréhension, pour les plus jeunes.

Quant aux activités évoquées, ce sont celles que votre enfant pratiquera en classe. Il pourra donc parfaitement s’identifier à Calinours.

Côté illustration, on retrouve la patte de Frédéric Stehr. Ce Calinours est tellement mignon, que l’on a envie de le câliner … !

L’ensemble forme un livre très poétique.



Titre : Calinours va à l’école   
Auteur : Alain Broutin       Illustrateur : Fréderic Stehr
Editeur : L’école des Loisirs
Date de première parution : 1994


..........................................................................................................................................


La rentrée est là. Lundi, vous aurez entre les mains, la fameuse liste de fournitures de scolaires.



Pour ma part, j’ai eu de nouveau la chance de tester un kit de rentrée de Top Office.
Et, pas de mauvaise surprise. Tout y est : la qualité des produits de la marque, la solidité, l’efficacité, ou l’ergonomie. Et, un grand plus, pour moi, certains produits sont de fabrication française !

Si vous voulez en savoir davantage, je vous détaille tout cela sur mon blog « Mange ta tartine ! » : https://mangetatartine.blogspot.com/2018/08/au-top-pour-la-rentree.html 

Et surtout, n’hésitez pas à leur rendre visite : https://www.top-office.com/


Et bonne rentrée à tous !

* Merci à Top Office




mardi 14 août 2018

Frida, de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe


   Il y a des livres comme celui-ci, que l’on ne sait pas classer. Jeunesse ou adultes ? Etant donné son format d’album, on le trouve souvent rangé, chez les libraires ou sur internet, dans la section jeunesse. Mais à qui s’adresse-t-il vraiment ?

A vrai dire, peu importe ! Le livre appartient à celui qui le lit.  

Et puis, tous les livres pour enfants ne sont-ils pas aussi un peu des livres pour adultes ? Vaste débat.

   Enfin, bref, tout ça pour vous dire, qu’à la maison, c’est sûrement moi, qui l’ai le plus apprécié.



J’aime beaucoup la personne-age Frida Khalo, et ce livre lui rend merveilleusement hommage. C’est un joli bijou, comme sait en créer Benjamin Lacombe.

Celui-ci s’est associé à Sébastien Perez pour réaliser une biographie illustrée. Ils l’ont divisée en plusieurs chapitres thématiques, chacun retraçant un moment clé de la vie de Frida.
A la fin du livre, on trouve également une chronologie et un lexique, pour nous éclairer un peu plus sur la vie de l’artiste ; ainsi qu’un texte, expliquant le travail de l’auteur et de l’illustrateur de cet album.




   Sébastien Perez cite beaucoup Frida et Benjamin Lacombe retranscrit ces œuvres à la fois avec fidélité et ingéniosité. Tous deux justifient ces citations littérales par une volonté de ne pas briser le message. Pari réussi : on y retrouve à la fois tout Frida Kahlo et tout Benjamin Lacombe, dans un album harmonieux et merveilleusement beau.
Le jeu de découpe utilisé pour les illustrations, ainsi que la poésie du texte participent à une belle mise en valeur.

« FRIDA, ces cinq lettres sont synonymes à la fois de tout un monde, d’un univers singulier, d’une culture, d’un mythe, et ne nécessitent même plus de patronyme. »

De même, je ne crois pas qu’il soit nécessaire que je résume sa vie. Si vous aimez son œuvre, vous la connaissez sûrement. Et si ce n’est pas le cas, alors plongez dans cet album.


Quoiqu’il en soit, savourez ce beau livre sur cette artiste, avec délectation.


Bonne lecture à tous !















Dès 12 ans



Titre : Frida 
Auteur : Sébastien Perez               Illustrateur : Benjamin Lacombe
Editeur : Albin Michel       
Date de première parution : 2016



vendredi 3 août 2018

J'ai chaud, de Mako Taruishi


   J’ai chaud ! J’ai chaud ! J’ai chaud ! Oui, je sais, c’est l’été. Mais parfois, trop, c’est trop.

Vous cherchez une histoire rafraîchissante, vous aussi ? Celle-ci sera parfaite.



   Un petit manchot, qui a trop chaud, cherche un coin frais. Il trouve un coin ombragé. Mais il s’avère qu’il s’est mis à l’ombre d’un phoque, qui ne semble pas ravi. Ils s’en vont donc chercher un nouveau coin frais, tous les deux. Ils trouvent un coin ombragé. Mais, ils s’avèrent qu’ils se sont mis à l’ombre d’un hippopotame, qui ne semble pas ravi... Vous avez compris le principe ? L’histoire va se répéter une nouvelle fois avec un éléphant.



Soudain, tous entendent un bruit. C’est celui des vagues, c’est celui de la mer.  La mer, dans laquelle, ils plongent avec bonheur.

« J’ai chaud, j’ai chaud … Vite, un coin frais, s’il vous plaît !»

   Deux couleurs dominent cet album : Le jaune, lorsque nos amis souffrent sous la chaleur ; puis le bleu, quand arrive la baignade, salvatrice.
Nous aimons beaucoup la représentation de la mer, et surtout celle du plongeon. On sentirait presque quelques gouttes nous éclabousser et un élan de fraîcheur nous envahir.



   Cette histoire est écrite sur le principe du récit en randonnée, c’est-à-dire qu’à chaque page, on retrouve la même situation, mais agrémentée d’un élément supplémentaire. Ce côté répétitif rend l’histoire simple et donc accessible pour les plus jeunes. Simple ne veut pas dire rébarbatif, car à chaque page, nous nous demandons sous l’ombre de quel animal ils vont se retrouver. Cela nous tient en haleine. Et que va-t-il se passer à la fin ?

Cela risque de devenir leur livre de l’été !

    Et sous ce petit air innocent, l’auteur ne serait-il pas en train de dénoncer le réchauffement climatique, et ses conséquences ?


Bonne lecture !

Dès 2 ans

Titre : J’ai chaud
Auteur : Mako Taruishi
Editeur : L’Ecole des Loisirs          
Date de première parution : 2008 (et 2010, en langue française)



lundi 23 juillet 2018

Un drôle de chantier, de Jean-Marc Langue

   Drôle ? Oui, cette histoire est drôle, car sans texte. En effet, nos enfants sont très peu habitués aux albums sans texte.
Et pourtant, c’est tellement enrichissant. A chacun de faire travailler son imaginaire, et de s’inventer son histoire, en s’appuyant sur les illustrations.


   On vous fait notre petit résumé ?

  Un gros poisson orange et joufflu sommeille dans sa maison de sable. Deux Bernard-l’ermite jouent à ballon-coquillage sur celle-ci, et la font s’écrouler. Accompagnés de leurs amis des fonds marins, ils décident donc de lui construire un château de sable. Pour cela, ils s’assemblent prenant tour à tour l’allure d’une grue, d’une pelleteuse ou de tout autre engin de chantier. Bientôt, le poisson orange pourra de nouveau dormir paisiblement, dans une nouvelle demeure.


    Côté illustration, afin de bien s’immerger dans l’univers marin, nous baignons dans des teintes bleutées et orangées. Les personnages ont, quant à eux, des bouilles très rigolotes. C’est attrayant !
















   Un bel album sur l’entraide, la solidarité et l’amitié.

















Dès 4/5 ans


Titre : Un drôle de chantier
Auteur : Jean-Marc Langue
Editeur : L’élan vert            Collection : Roudoudou
Date de première parution : Juin 2018


* Merci à l'éditeur L'élan Vert

jeudi 5 juillet 2018

Pour mon anniversaire

"Pour mon anniversaire" est le titre d'un album paru chez Little Urban, au printemps. 

Pour tout vous dire, j'ai eu envie de vous en parler aujourd'hui, car c'est l'anniversaire de ma Petite. 






"C'est quand mon anniversaire ? Combien de jours avant mon anniversaire ? C'est en hiver mon anniversaire ? Je voudrais un poney pour mon anniversaire, et aussi un collier pour mon anniversaire. C'est quand mon anniversaire ?"


Vous êtes parents, et comme moi, et ces questions vous les avez entendues des millions de fois. 

A partir de ces petites phrases, Jolie Fogliano et Christian Robinson ont réussi à faire un superbe album.




Pour le texte, aucun détail de la fête n'est oublié : la date, ce que l'on pourra y faire, les cadeaux, le gâteau, les invités, les déguisements ... Avec une question récurrente : "C'est quand mon anniversaire ?" Et bien sûr, le mot "anniversaire" est répété des milliers de fois, dans toutes les phrases, comme le fait votre enfant quand il commence à aborder ce sujet. Nos enfants pourraient-ils se montrer parfois impatients ?!
Concernant les illustrations, c'est très enfantin, et un peu vintage. Tout cela a un petit côté "Alain Grée". On y retrouve un mélange de découpage/collage, et de peinture, qui donnent à cet album toute son originalité. 




Vous voulez en découvrir un peu plus ? Regardez cette vidéo de la maison d'éditions : 
https://www.youtube.com/watch?v=Njopelp0xr8


Bonne découverte ! 




Titre : Pour mon anniversaire
Auteur/Illustrateur : Julie Fugliano et Christian Robinson             
Editeur : Little Urban

Date de première parution : 9 mars 2018


mardi 26 juin 2018

Minusculette en été, de Kimiko et Christine Davenier

La chaleur et l’été semblent enfin s'installer.  

Minusculette a, elle aussi, pris ses quartiers d'été, avec ce livre sorti, il y a quelques jours. 




Connaissez-vous Minusculette ? Non ? C’est une fillette minuscule vivant dans la nature. Elle pourrait être une cousine de la Petite Poucette, du conte d’Andersen.  




Notre Minusculette est, en fait, un peu plus qu’une fillette ; puisqu’elle est la fée du jardin.

Elle a, pour ami, un petit Tamia prénommée Gustave.
Tous deux ont envie d’aller se baigner dans la mare, où dorment les crapauds.
La baignade est douce et agréable ; mais tout à coup, Gustave disparaît. Il n’a pu se faire attraper par les crapauds ; alors la petite fée plonge à sa recherche. Et voilà, qu’elle le retrouve en train de prendre le thé chez une axolotl mexicaine. Elle se joint à eux.
Au moment de partir, tous se promettent de se revoir bientôt.
Forcément, nous voilà, obligé de penser à Alice aux pays des merveilles, et à la scène du thé.    




Histoire comme illustration, nous plonge dans un monde poétique et merveilleux, hors du temps. Ce livre est fait de petits et grands plaisirs : l’amitié, le partage, la gourmandise, la joie des moments passés ensemble …




Une jolie lecture estivale.


Dès 3 ans


Titre : Minusculette en été  
Auteur : Kimiko                  Illustrateur : Christine Davenier   
Editeur : L’école des Loisirs          Collection : Loulou et Cie   
Date de première parution : 13 juin 2018


                                                                                              
* Merci à L’école des Loisirs



Je participe à "Chut, les enfants lisent" : http://www.devinequivientbloguer.fr/