Accéder au contenu principal

Articles

Mon père, avant, il était trop cool

En ce jour de fêtes des pères, c’est forcément d’un papa, dont je vais vous parler aujourd’hui.  
Vous avez de la chance, il est plutôt cool !




Le petit garçon voit en son papa quelqu’un de tout à fait normal. Mais pense qu’il était vraiment top, avant. Il le soupçonne même d’avoir fait partie d’un groupe de rock (quelques indices pour le penser d’ailleurs).A partir de chaque geste du quotidien, il imagine une situation tout autre. Le père qui grimpe une panière de linge à l’étage ? Non, un rockeur qui grimpe sur une enceinte pour faire crisser la guitare. Son père qui s’accroupit pour lui faire son lacet ? Non la Rockstar qui s’agenouille pour chanter au plus près de son public.
Lors d’une sortie au parc, l’enfant s’interroge : pourquoi aurait-il renoncé à tout cela ? Nous, on sait qu’un petit bonhomme dans une vie, ça chamboule tout. N’empêche qu’au parc, le môme trouve son père trop cool, sauf peut-être lorsqu’il chante à fond dans la voiture, au retour ! Eh, oui, son père s’éclate e…
Articles récents

Chère Mamie, d'Emilie Chazerand et Charles Dutertre

Chère mamie, c’est un échange de courriers entre une mamie et son petit-fils.
On aurait donc pu s’attendre à un joli roman épistolaire, nous livrant la correspondance entre une grand-mère distinguée et un enfant courtois.


Que nenni ! Faîtes voler tout cela en éclat.
Ce livre, c’est plutôt un feu d’artifice de cartes postales éblouissantes entre un sacré chenapan et un sacré numéro. Et c’est sacrément drôle !


Premières lettres : Jonathan écrit à sa mamie, parce que sa mère l’y oblige ; Mamie Micheline répond à son petit-fils, parce que sa fille l’y oblige. Mais, contre toute attente, le garçon se rend vite compte que son aïeule peut être drôle. Petits mots doux-amers, phrases piquantes aigres-douces, voici ce qui nourrit leurs discussions. Vous comprendrez rapidement que ce duo familial est pétri d’humour et d’amour.


Auto-dérision et second degré nourrissent les dialogues, avec l’appui d’illustrations ultracolorées.
Avec cet album, Emilie Chazerand et Charles Dutertre régalent petits et gr…

Au cœur de la nature ...

Même s’il semble avoir eu du mal à s’installer, je vous le confirme : Le printemps est là ! Nous, petits humains, ayant quelque peu hiberné sous nos plaids un livre à la main, nous reprenons goût à sortir et à redécouvrir la nature qui se réveille.
Alors pour parfaire nos connaissances, j’ai choisi aujourd’hui de vous présenter deux publications récentes de Saltimbanques Editions.




Un livre documentaire très original. En effet, les « plus merveilleuses » naissances du monde animal sont abordées grâce à un astucieux système de calques, qui vient illustrer le texte explicatif, aidant ainsi à la compréhension. De la phase de séduction à l’autonomisation du petit, nous suivons les étapes qui font qu’un petit être prendra place dans ce monde. Saviez-vous, par exemple, que chez le manchot empereur, c’est le mâle qui couve l’œuf ? Des découvertes, à faire, en famille.
Titre : Merveilleuses naissances Auteur : Aina Bestard Editeur : Saltimbanque Editions Date de première parution : Mars 2019


Un li…

Il ne faut (vraiment) pas habillé les animaux, de Judi et Ron Barrett

Vous, parents, peut-être connaissez-vous le premier tome de cette série, qui fut un best-seller dans les années 70-80 ?

Pour ma part, je l’ai probablement rencontré enfant car ma mère nous emmenait souvent à la bibliothèque.
Je l’ai redécouvert, enseignante. Dans les écoles aussi, il est devenu, au fil des années, un incontournable, permettant aux enseignants de maternelle de travailler le vocabulaire des animaux, et des vêtements, tout comme la syntaxe. Mes collègues de CP l’aiment aussi beaucoup car sa lecture est accessible aux tous jeunes lecteurs.


Si vous ne le connaissez pas, voici en quelques mots, comment il est construit : sur chaque double-page, vous trouverez l’illustration d’un animal habillé ainsi que l’explication de son impossibilité à porter des vêtements.
Le texte, comme l’illustration, paraissent simples ; mais savent distiller, par petites touches, humour et ironie.


Le tome 2 reprend la même recette, presque 50 ans plus tard, avec de nouveaux animaux. On se régale de…

Oh là-haut ! de Popy Matigot

Oh ! La belle maison d’éditions ! Je découvre avec ce titre la toute jeune maison d’éditions « Helvetiq ». C’est une maison suisse, comme son l’indique, toute nouvelle en France, et qui publie pour la jeunesse depuis la fin de l’année dernière. Son catalogue est tout à fait prometteur, et ce titre a particulièrement attiré mon attention.

Je vous raconte ?

Chez les Holalos, tout le monde vivait haut perché, dans de jolies maisons géométriques montés sur pilotis. Vivre en hauteur, c’est pouvoir (presque) toucher les étoiles ; vivre en hauteur, c’est être tranquille (sans se faire embêter par les autres). Malgré tout, il fallait bien communiquer. Alors Piou, qui aimait grimper, se chargeait de faire le messager ; jusqu’au jour où il perdit le fil des conversations, créant un sacré bazar. Alors, ne pouvant rabibocher tout le monde, il les secoua de leurs perchoirs. A la dispute générale succéda le temps de la conversation. Et chacun finit par en convenir, vivre ensemble peut être très plai…

C'est bien ! C'est affreux ! de Joan M. Lexau et Aliki

Dans la jungle, le tigre Java tombe, par hasard, sur un petit garçon assis sur une pierre. Cet enfant se nomme Sanji.



Le tigre ordonne à l’enfant de courir, le menaçant de le manger, s’il reste en place. Mais Sanji reste assis, sans bouger, expliquant au tigre, qu’il est sans force, épuisée par une course-poursuite effrénée avec le rhinocéros. Telle une Shérazade racontant ses histoires au sultan durant Mille et Une nuits pour échapper à l’exécution, Sanjii tient le félin en haleine avec ses péripéties du jour.
Le récit est rythmé par les interjections du tigre, page après page : C’est bien ! ou C’est affreux ! ; accompagné des mimiques de chacun des protagonistes.



La manière d’illustrer l’histoire est tout à fait unique. L’illustratrice réussit à présenter, à la fois, le face-à-face entre l’enfant et le tigre au premier plan et de part et d’autre de la double-page, et la poursuite en arrière-plan ; cette technique étant utilisée tout au long de l’album. Ces illustrations ont un joli g…

Deux parutions récentes des Editions des Eléphants

Je connaissais la jeune maison d’éditions des éléphants, de réputation, mais n’avais jamais eu l’occasion d’avoir l’un de leurs livres entre les mains. C’est chose faite ; et je suis ravie de découvrir ces publications de grande qualité. La maison revendique le fait de proposer des livres pour enfants cultivant toutes les qualités de l’éléphant : force, grâce, intelligence, et mémoire. Pari réussi !
Accompagnez-moi ; nous allons découvrir ensemble deux de leurs parutions récentes.

Une jolie histoire d’amitié, entre un canard vaniteux et un ours mal léché. Les hasards de la vie font qu’un matin, l’ours se voit réveillé de son hibernation par un canard blessé lors d’une mauvaise chute. Au fil des mois et des soins prodigués, l’un et l’autre deviennent inséparables. A l’hiver suivant, le canard guéri rejoint ses congénères et l’ours, sa caverne pour s’y endormir. Cette séparation ne sera qu’un épisode en pointillés au cœur d’une amitié fidèle. Au-delà des mots, un vrai coup de cœur pour l…