mardi 17 avril 2018

Tout commence par une graine ...


Le printemps sonne à notre porte. Et voilà revenues, les envies de jardin, avec ses plantes et ses graines.

C’est donc l’occasion idéale pour vous parler de  « Tout commence par une graine … ».



En plus, d’être le titre de l’ouvrage, c’est celui de la première double-page qui nous explique tout le processus qui mène de la graine à la plante. Plus loin, dans le livre, il est également question de pollinisation, rôle du vent, intérêt d’une serre … Tout ça dans le but d’informer sur les plantes qui nous nourrissent.




Quelques pages ont tout particulièrement intéressées, mon Grand, comme celles sur la fève de chocolat, le blé ou les champignons. En effet, cela fait appel à des éléments de la nature proche.




Mais on y découvre aussi des plantes et des aliments un peu moins familiers, comme les fruits tropicaux, les rizières, ou les épices.


Les illustrations sont très colorées.

Les texte est assez complet. Même, en tant qu’adulte, on peut y apprendre des choses.
Saviez-vous, par exemple, que « banane » signifie doigt en arabe ? Ou que les feuilles de rhubarbe sont toxiques ?


Un documentaire, à découvrir en famille, à partir de 9 ans.





Titre : Tout commence par une graine ... 
Auteur :  
Editeur : Usborne 
Date de première parution :  2018


* Merci aux Editions Usborne 



mercredi 11 avril 2018

Harold et le crayon violet, de Crockett Johnson


Le livre que j’ai entre les mains, est un classique de la littérature américaine, publié en anglais, donc, il y a plus de 50 ans, sous le titre «Harold and the purple crayon ».
Je le découvre, pour ma part, aujourd’hui, et vous le partage dans sa version en langue française.
Mais je pense qu’il peut être tout à fait intéressant de le faire découvrir à votre enfant dans son texte initial, en anglais. Même s’il ne saisit pas les mots que vous prononcez, il pourra se familiariser avec les sonorités de la langue et prendre appui sur les images pour comprendre l’histoire.


Mais qui est ce Harold ? C’est un petit garçon qui, un crayon à la main, part à l’aventure. Mais quelles aventures ? Celles qu’ils s’inventent en traçant son histoire, ou pourrait-on dire en traçant son chemin. Le monde d’Harold est foisonnant. Sous le clair de lune, apparaissent arbre, dragon, bateau, montagne … Chacun menant plus loin l’exploration ; pour finalement, laisser le petit garçon aller se rendormir dans son lit.



J’aime beaucoup cette histoire pour le message qu’elle laisse entrevoir : à chacun de tracer son chemin, de s’inventer sa vie, d’en faire ce dont on rêve, sans oublier d’où l’on vient.
C’est aussi une histoire intéressante, car elle laisse la part belle à l’imagination. Cette imagination qui permet à chacun de se créer des histoires, des voyages, des aventures sans limites. Cette imagination, dont les enfants savent très vite s’emparer, dès que l’on laisse jouer librement.




Côté illustration, le trait est simple ! Petit garçon au contour noir, tracés de crayon violet. Simple mais efficace. Tout ça étant très « parlant ».  Tellement parlant que vous pourrez même laisser votre enfant vous raconter des bouts d’histoires, sans même lui lire le texte ; en somme, lui laisser à son tour, jouer avec son imagination !



Jolie découverte pour moi, et bonne lecture, à vous !



Dès 3/4 ans


Titre : Harold et le crayon violet  
Auteur : Crockett Johnson
Editeur : Ulysses Press
Date de première parution : 1955 (pour la version originale américaine) – 2013 (pour la traduction française)





Je participe à "Chut, les enfants lisent" : http://www.devinequivientbloguer.fr/


mardi 3 avril 2018

Verte, de Marie Desplechin


   Verte ? Connaissez-vous Verte ?

Verte est une sorcière ; tout comme sa mère et sa grand-mère.

Mais jusqu’alors, elle n’en a pas tellement conscience. C’est plutôt une petite fille comme les autres (ou presque), allant à l’école, jouant avec ses amies …

Mais voilà, elle a maintenant 11 ans et sa mère s’impatiente et s’inquiète de ne la voir montrer aucun talent en sorcellerie. Verte, elle, n’en veut pas et veut rester une petite fille normale et moderne.  

En dernier recours, Ursule, la mère de Verte, décide de la confier à Anastabotte, la grand-mère, chaque mercredi, pour qu’elle lui apprenne les rudiments du métier.
Et rapidement, les choses vont prendre une tournure, à laquelle la jeune fille, ni le reste de la famille d’ailleurs, ne s’attendait.



   Ce livre reprend des thèmes chers à nos grands enfants : l’amitié, la vie de famille (avec ses bons moments et ses tensions), les premiers émois … En tant qu’adulte, vous y verrez aussi : la transmission familiale, la recherche d’identité, le passage de l’enfance à l’adolescence … A cela, s’ajoute une dose d’humour et de fantaisie/fantastique. Parfaite recette (ou parfaite potion, plutôt) !

L’originalité de l’écriture tient dans le fait que dans ce livre, l’auteur met en scène les points de vue des différents protagonistes. Et vous verrez dans les yeux de chacun, ce n’est plus tout à fait la même histoire.


Gage de qualité, s’il n’en faut, ce livre a obtenu plusieurs prix :
-         Le prix « Tam-Tam/J’aime lire » au Salon de Montreuil en 1997 ;
-         Le prix du « Livre le plus drôle de l’année » au Salon de Beaugency en 1997 ;
-         Le prix « Graines de lecteurs » de la ville de Billières en 1998.


Un livre à lire et à relire.


Et si votre enfant et vous aimez :
Verte existe aussi en BD, chez Rue de Sèvres ; et il y a également deux suites : Pome et Mauve.



Dès 9 ans

Titre : Verte
Auteur : Marie Desplechin           
Editeur : L’école des Loisirs                      Collection : Neuf Poche
Date de première parution : 1996
Date de parution dans cette collection : 07/02/2018


* Merci à L'école des Loisirs




Je participe à "Chut, les enfants lisent" : http://www.devinequivientbloguer.fr/