Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mai, 2019

Il ne faut (vraiment) pas habillé les animaux, de Judi et Ron Barrett

Vous, parents, peut-être connaissez-vous le premier tome de cette série, qui fut un best-seller dans les années 70-80 ?

Pour ma part, je l’ai probablement rencontré enfant car ma mère nous emmenait souvent à la bibliothèque.
Je l’ai redécouvert, enseignante. Dans les écoles aussi, il est devenu, au fil des années, un incontournable, permettant aux enseignants de maternelle de travailler le vocabulaire des animaux, et des vêtements, tout comme la syntaxe. Mes collègues de CP l’aiment aussi beaucoup car sa lecture est accessible aux tous jeunes lecteurs.


Si vous ne le connaissez pas, voici en quelques mots, comment il est construit : sur chaque double-page, vous trouverez l’illustration d’un animal habillé ainsi que l’explication de son impossibilité à porter des vêtements.
Le texte, comme l’illustration, paraissent simples ; mais savent distiller, par petites touches, humour et ironie.


Le tome 2 reprend la même recette, presque 50 ans plus tard, avec de nouveaux animaux. On se régale de…

Oh là-haut ! de Popy Matigot

Oh ! La belle maison d’éditions ! Je découvre avec ce titre la toute jeune maison d’éditions « Helvetiq ». C’est une maison suisse, comme son l’indique, toute nouvelle en France, et qui publie pour la jeunesse depuis la fin de l’année dernière. Son catalogue est tout à fait prometteur, et ce titre a particulièrement attiré mon attention.

Je vous raconte ?

Chez les Holalos, tout le monde vivait haut perché, dans de jolies maisons géométriques montés sur pilotis. Vivre en hauteur, c’est pouvoir (presque) toucher les étoiles ; vivre en hauteur, c’est être tranquille (sans se faire embêter par les autres). Malgré tout, il fallait bien communiquer. Alors Piou, qui aimait grimper, se chargeait de faire le messager ; jusqu’au jour où il perdit le fil des conversations, créant un sacré bazar. Alors, ne pouvant rabibocher tout le monde, il les secoua de leurs perchoirs. A la dispute générale succéda le temps de la conversation. Et chacun finit par en convenir, vivre ensemble peut être très plai…

C'est bien ! C'est affreux ! de Joan M. Lexau et Aliki

Dans la jungle, le tigre Java tombe, par hasard, sur un petit garçon assis sur une pierre. Cet enfant se nomme Sanji.



Le tigre ordonne à l’enfant de courir, le menaçant de le manger, s’il reste en place. Mais Sanji reste assis, sans bouger, expliquant au tigre, qu’il est sans force, épuisée par une course-poursuite effrénée avec le rhinocéros. Telle une Shérazade racontant ses histoires au sultan durant Mille et Une nuits pour échapper à l’exécution, Sanjii tient le félin en haleine avec ses péripéties du jour.
Le récit est rythmé par les interjections du tigre, page après page : C’est bien ! ou C’est affreux ! ; accompagné des mimiques de chacun des protagonistes.



La manière d’illustrer l’histoire est tout à fait unique. L’illustratrice réussit à présenter, à la fois, le face-à-face entre l’enfant et le tigre au premier plan et de part et d’autre de la double-page, et la poursuite en arrière-plan ; cette technique étant utilisée tout au long de l’album. Ces illustrations ont un joli g…