Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du décembre, 2019

Une petite faim ?

Vous avez une petite faim ?


Commençons donc par l’entrée, avec une petite soupe.

Vous connaissez probablement ce conte populaire de tradition orale, qui se nomme « La soupe au caillou », et que l’on retrouve dans divers albums de littérature de jeunesse. Mais connaissez la version cuisinée à l’africaine, nommé « La soupe aux cailloux moelleux » ? C’est la famine. Comme tous les animaux, Leuk-le-lièvre est maigre et affamé, mais lui est bien plus malin. Arrivant dans un village, Leuk frappe à la première porte venue, celle de Bouki-la-Hyène, avare et gourmande. A force de ruse, le lièvre arrive à la convaincre de lui prêter son pot à cuire, pour cuisiner la fameuse soupe aux cailloux moelleux. Cette grande marmite chauffant sous l’arbre à palabre attire la curiosité de tous. Chacun ne peut s’empêcher de se joindre aux préparatifs, ajoutant, au fur et à mesure, un ingrédient à la recette. Ainsi, le soir venu, Leuk sert plusieurs louches de soupe aux animaux réunis pour ce dîner festif ;…

Les éditions Margot nous emmènent en voyage et en vacances

« Créées en 2012, les Éditions Margot n’ont qu’un seul mot d’ordre : faire de beaux livres ! Des objets soignés, aux finitions raffinées, avec une mise en page faisant la part belle aux illustrations. »
Je ne saurai dire mieux ! Jolie découverte pour moi, que cette maison d’éditions, dont je vais, sans nul doute, surveiller les parutions à venir.

Le voyage de Samy Bear
Dans cet album, nous suivons Samy Bear dans ses souvenirs, et dans son voyage à bord d’un bateau de bois construit de ses mains. Le voyage est ici utilisé comme une métaphore, car cette histoire se veut être une réflexion sur la vie et sur le temps qui passe. La vie est un beau voyage, adouci par les rencontres, la musique et les mots. Chaque personnage rencontré devient à la fois vecteur d’émotions et guide pour Samy. Au-delà de l’histoire, j’ai eu un vrai coup de cœur pour les illustrations. Samy est un ours, bien entendu ; un ours aux joues rondes et au pelage bleu. Il me rappelle un peu le tendre ours Butagaz ! Le tra…

Pas le loup !

Et si on profitait du week-end pour jouer en famille ? Et avec des héros que l’on connaît bien, c’est encore mieux ! Les loups d’Alex Sanders, vous les connaissez ! Mais le jeu ? On vous le présente ?!


Le principe est simple, c’est celui du mémory : deux cartes à retourner pour former une paire. Mais il aurait été trop simple d’en rester là. L’éditeur s’est donc amusé à en complexifier les règles ! Premièrement, les cartes « Toc, toc, toc ? » nous indiquent quel loup chercher. Deuxièmement, les cartes loups rouges sont des pièges à éviter. Le jeu est collaboratif. On cherche les cartes ensemble, on trouve toutes les paires, et donc on gagne ensemble contre le loup. Ou bien on retourne les 4 cartes rouges avant d’avoir former la totalité des paires, et l’on perd ensemble, le loup a gagné.
On a beaucoup aimé retrouver le loup d’Alex Sanders, et dans tous ces états : amoureux, aux toilettes, à table … On a également apprécié cette petite dose d’adrénaline supplémentaire avec les cartes piè…

De beaux livres à découpes, à noter sur la liste au Père Noël

A l’approche des fêtes, j’avais envie de vous proposer des beaux-livres, de ceux qui en mettent plein les yeux. J’ai donc fait, pour vous, une sélection de livres, utilisant une technique d’illustration, tout à fait particulière : la découpe laser.



Midi Pile, de Rebecca Dautremer – Sarbacane(2 octobre 2019) / Pour tous – Dès 6 ans
Cet album est une nouveauté, sortie il y a quelques semaines, mais dont le succès est déjà énorme. Ce livre reprend un moment-clé de l’album précédent de Rebecca Dautremer : Les riches heures de Jacominus Gainsborough. Ce moment si important, c’est celui de l’adieu. Jacominus va s’embarquer, il a quelque-chose de très important à dire à son amoureuse. Viendra-t-elle ? Il me semble intéressant de connaître « Jacominus », pour pouvoir apprécier autant le texte que l’image de « Midi Pile ». Ce livre est comme un décor de théâtre qui s’animerait. On traverse l’ensemble de l’épaisseur du livre, suivant le chemin de Douce, et apercevant déjà le point d’arrivée. A …