Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du juin, 2016

Les pyjamasques et ...

Aujourd’hui, je vous parle des Pyjamasques.
Mon fils étant un fan du dessin animé diffusé sur France 5 dans les Zouzous, quand il a vu un prospectus annonçant une dédicace de l’auteur, il m’a dit : « On y va ! »



Nous avons donc pu découvrir les albums des Pyjamasques et leur auteur, Romuald.

C’est une série d’une vingtaine d’albums, ayant pour personnages principaux, trois petits super-héros. Ce ne sont pas des super-héros comme les autres, puisque ce sont en fait trois enfants qui le soir venu, enfilent d’étranges pyjamas leur conférant des pouvoirs.
Ce sont des super-héros sympas : pas de violence, comme avec d’autres héros. Les albums sont colorés. Les trois personnages ont chacun leurs caractéristiques. Chaque enfant peut donc se trouver son préféré. Le texte est riche : vocabulaire, jeux de mots, références littéraires … Tous les ingrédients sont réunis pour que nos enfants (garçons comme filles) adorent !
On sent que les albums ont été créé avant le dessin animé. Et non l’inverse…

La course, d'Edouard Manceau

Aujourd’hui, je vous parle du livre La course .



C’est l’histoire de petits caribous qui font … une course ! Et certains sont prêts à tout pour la gagner. Les mauvais coups s’enchaînent. Je sais, ça ne se fait pas ; mais je vous raconte la fin : c’est celui qui a réussi à se débarrasser de tous les autres qui gagnent. Seul le n°2 a décidé de tout abandonner pour vivre tranquille.



Ce que j’en pense :
Un coup de cœur ; pour moi, comme pour mon entourage.
Le texte comme les illustrations sont pleins d’humour.
Le point fort des illustrations : les couleurs et les caribous à la petite bouille rigolote.
Le point fort du texte : toutes les interrogations qu’il fait émerger chez les enfants. Questions concernant les mauvais coups : « Pourquoi c’est celui qui a réussi à éliminer les autres qui gagne ? C’est de la triche ! ». Questions que l’on peut se poser par rapport à la course : pourquoi court-on ? Dans quel but ? Questions par rapport au N°2 qui quitte la course : « Peut-être que c’est lui qui a…

Patatras ! de Philippe Corentin

Aujourd’hui, c’est l’anniversaire du blog : il a 1 mois. Youhou ! Aujourd’hui, c’est mon anniversaire. J’ai 408 mois ! A vous de compter, si vous voulez faire les petits curieux !
Alors, je vous parle de : Patatras !


Exercice difficile ! Je trouve qu’il n’est pas facile de parler des albums de Philippe Corentin, sans « gâcher » tout son talent.
Dans cet album, comme dans d’autres du même auteur, les images parlent autant que le texte. Elles ne sont pas une simple illustration de ce qui est dit. Il faut les regarder avec attention et justement y chercher ce que le texte ne dit pas.
Philippe Corentin, c’est aussi tout un style dans le texte. Car il nous parle de façon directe ; chose à laquelle nous sommes peu habitués dans les livres.
Et ce qui caractérise encore cet auteur, c’est son humour ; un peu décalé, parfois.


Et si on s’intéressait un peu plus à Patatras ! ?
C’est l’histoire d’un loup qui a très faim. Un gentil, un méchant, un pas gentil, un un peu méchant ; on ne sait guère. Com…

Le parapluie jaune, de Ryu Jae-Soo

Aujourd’hui encore, j’ai choisi un album de circonstance. Je vous parle du livre :Le parapluie jaune!


Cet album n’a rien d’un album classique ; puisque c’est un album sans texte, et avec un CD. Mais, là encore, surprise, le CD ne raconte pas l’histoire. Ou tout du moins, pas comme on s’y attendrait, avec des mots. En effet, c’est une musique originale au piano, composée à partir des illustrations, que l’on peut entendre.
Dans cet album, ce sont donc les images et la musique qui parlent. Mais que nous racontent-t-ils ?
Un joli parapluie jaune part de chez lui puis se fait rejoindre par un deuxième puis par un troisième, puis par une multitude de parapluies colorés. Ils semblent traverser une ville : le pont, le parc, la fontaine … Mais qui sont-ils ? Mais où vont-ils ? La réponse est dans les dernières pages.

Car pas de visage dans cet album. Juste les touches de couleur des parapluies dans la ville sous le temps gris.



La musique accompagne bien toutes les illustrations. Et elle nous obli…