Accéder au contenu principal

Ma maman a besoin de moi.


   Aujourd’hui, je vous parle d’une histoire pour laquelle j’ai une affection particulière : Ma maman a besoin de moi.


   Cette histoire, c’était, je crois, ma préférée lorsque j’étais petite. Mais impossible de remettre la main dessus chez mes parents. Alors j’ai eu envie de l’acheter pour mes enfants.
Je me suis faite plaisir, autant qu’à eux ! Cela arrive de temps en temps, lorsque j’achète des albums de littérature jeunesse.


   C’est l’histoire d’un petit garçon qui veut absolument aidé sa maman lors du retour de celle-ci avec le bébé, une petite sœur. Mais sa maman est très occupée, oublie un peu son grand, et ne se rend pas compte qu’il veut lui être utile. Pour Simon, la journée est toute chamboulée. Aller jouer avec les copains, boire un verre de lait chez la voisine, donner du pain aux canards ? Oui, non ? Pas possible ; et si Maman avait besoin de lui …  Elle finit par le solliciter pour le bain de la petite sœur. Quelle joie ! Pas besoin de lui davantage ? Mais, si, pour un gros câlin, encore et encore. Simon se sent comme libéré ; il peut enfin aller jouer sereinement avec ses amis.  

   On retrouve beaucoup du vécu d’une famille avec un nouveau-né dans ce livre : le grand frère qui cherche sa place, la maman très occupée et fatiguée au retour de la maternité, le bébé qui prend beaucoup de place mais finalement dort tout le temps …



   Pourquoi est-ce que j’aimais tant cette histoire, petite ? Honnêtement, je ne sais pas ! Peut-être ce besoin d’aider les autres, qui correspond bien à mon tempérament. Peut-être ce petit bonhomme à la bouille sympathique. Peut-être cet univers si différent du mien, mais avec quelques similitudes, malgré tout. Que sais-je … ? Mais, je l’aime toujours autant ce livre !


   Il y a deux éléments qu’ils me semblent important de souligner, car trop rare :
- Les personnages principaux, qui sont des personnages afro-américains. Il y a encore trop peu de diversité en littérature de jeunesse (comme dans bien des domaines).
- L’illustration d’une maman allaitante. En plus, le dessin est superbe.



   Ce livre peut être un joli cadeau pour un futur grand frère, ou une future grande sœur.



   Et vous, quel est le livre de votre enfance ?



Titre : Ma maman a besoin de moi.
Auteur : Mildred Pitts Walter     Illustrateurs : Claude et Denise Millet
Editeur : Bayard jeunesse            Collection : Les Belles Histoires.
Date de première parution : 1983


                                                                                              Dès 3 ans.


Je participe à "Chut les enfants lisent" : http://www.devinequivientbloguer.fr


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Affamé comme un loup, de Silvia Borando

Qui a dit que les livres pour les petits devaient être pauvres en texte ? Sûrement pas la maison d’édition Little Urban, qui nous propose ici un livre de Silvia Borando mettant en images une série d’expressions animalières. Dans une forêt, se trouvait un loup affamé. Sans attendre, le lièvre prend donc la fuite. Il tente d’entraîner avec lui l’escargot, qui s’avère lent comme … un escargot ! Il l’emmène donc sur son dos. Puis, il rencontre le loir. Lui non plus ne veut pas fuir, puisqu’il dort comme … un loir ! Alors, le lièvre décide de le traîner. Finalement, les voilà face à un âne, qui ne veut pas fuir puisqu’il ne croit pas à cette histoire de loup ; il est têtu comme … un âne ! Tant pis pour lui, qu’il reste là ! Heureusement, l’équipe arrive chez la taupe qui peut les conduire à l’abri. Elle assure ne pas voir le loup. Tout va bien donc … à moins qu’elle ne soit myope comme une taupe ! Je ne vous dévoilerai pas la fin pour maintenir la surprise ; mais promis, personne

Des vacances timbrées, de Mathilde Poncet

Vous avez l’impression, que cette année, vos vacances n’ont rien d’ordinaire ? Celles que je vais vous raconter ne le sont pas vraiment, non plus. On pourrait même les qualifier d’extra-ordinaires.   Alice écrit une lettre à sa grand-mère depuis sa colonie de vacances. Elle y décrit les différents moments, qui font ce genre de vacances. Elle a voyagé en train, seul pour la première fois, avant de retrouver les autres vacanciers. Tous campent au bord d’un lac. En journée, ils y font des activités de plein air ; le soir, ils y organisent des veillées au coin du feu. Alice raconte également les visites de château, randonnées, rencontres avec la population locale… Rien n’est oublié. Enfin, elle poste sa lettre. La lettre arrive rapidement chez sa destinataire, qui ne manquera, bien sûr, pas de lui répondre. Je vous entends déjà. Vous allez me dire, que cela ressemble à n’importe quelle colonie de vacances. C’est vrai … Mais uniquement, si vous vous en tenez à la seule lecture du text

Le club de la pluie brave les tempêtes, de Malika Ferdjoukh

« Oui, qui pouvait venir à une heure pareille, par un temps pareil ? En pleines vacances d’hiver, en plus ! » Vacances d’hiver, jour de grand vent ? Timing parfait ! Il était donc temps de sortir ce petit roman de notre Pile A Lire. Ambroise, Rose, Nadget et Milo sont quatre copains du pensionnat des Pierres-Noires, à St-Malo. Ils forment le Club de la pluie, un petit groupe d’enquêteurs toujours prêt à tirer au clair des affaires étranges. Dans le premier épisode de ce livre « Le fantôme des Pierres-Noires », les amis doivent découvrir qui se cache derrière le fantôme qui effraie et menace la filleule de la directrice. De jour en jour, le danger semble se rapprocher de la jeune femme. Et si leur pion préféré était le coupable ? Dans le second épisode de ce livre « Le mystère des chaussons rouges », la directrice du pensionnat reçoit son ami, Jim Watson, grand acteur de Broadway. Mais le séjour de la vedette à St-Malo ne se passera pas comme prévu : il se fait voler l