Accéder au contenu principal

Dans l'univers de .... Christine Davenier.


Depuis quelques jours, et jusqu’au 18 mai, la bibliothèque municipale de Tours accueille l’exposition « Au pays de Minusculette ».

Les enfants ont l’habitude d’admirer les illustrations de leurs livres préférés sur papier glacé. La bibliothèque nous donne l’occasion de découvrir des originaux : des dessins à l’encre, à admirer comme de petits tableaux.

Christine Davenier, l’autrice/illustratrice mise à l’honneur, a grandi en Touraine, dans une maison avec un jardin, non loin d’une grand-mère qui faisait de l’aquarelle et qui aimait les oiseaux et les fleurs. Les couleurs, les parfums lui sont restés en mémoire.

Si je vous raconte tout cela, c’est parce que vous verrez en allant à l’exposition ou en vous plongeant dans ses livres que cela reste encore la source de son inspiration.  En effet, Minusculette, le personnage qui est au cœur de l’exposition, n’est autre que la petite fée des jardins !


Minusculette est l’héroïne d’une série de cinq albums, écrite par Kimiko et illustrée par Christine Davenier, entre 2017 et 2019.

Jusqu’alors, je ne connaissais de Christine Davenier que l’album Minusculette en été, dont je vous parlais ici.

Sa venue dans ma région m’a donné envie d’en savoir plus sur cette illustratrice. Je vous emmène donc à la découverte de trois de ses albums.



Cet album est le dernier de la série. C’est le dernier mais le premier, car il revient sur le commencement, c’est-à-dire la naissance de la petite fée des jardins.


Savez-vous comment naissent les fées ?
Tous les 100 ans, une étoile filante tombe sur terre, à l’endroit même, pousse un arbrisseau, l’arbre à fées. Au lever du soleil, un arc-en-ciel apparaît et saupoudre celui-ci de paillettes. C’est ce moment que choisissent neuf petites fées pour sortir de leurs chrysalides.

Dans cet album, on retrouve dans les illustrations, tout le style de Christine Davenier :  le crayonné et l’encre. Rien à voir avec du dessin sur ordinateur.
Cet album est chatoyant, un régal pour les yeux.

Si vous aimez Minusculette, il semblerait que des nouveautés se préparent …

 Titre : Le premier jour de Minusculette,
Autrice : Kimiko      Illustratrice : Christine Davenier                        
Editeur : L’école des Loisirs 
Date de première parution : Février 2019



Léontine a un frère et une sœur roses et dodus, qui aiment faire la sieste dans la boue. Deux porcelets, bien sous tous rapports, en somme. Mais, elle, elle est jaune et farfelue. Imaginant que toute la ferme se moque d’elle, elle cherche à masquer sa différence, à ressembler à tout le monde, à devenir rose.  Ses tentatives se relèvent infructueuses. Et elle finit par se rendre compte que c’est telle qu’elle est, que les siens l’aiment.


Christine Davenier qui se reconnait davantage comme illustratrice, assume ici les deux rôles d’autrice et d’illustratrice. Et c’est réussi.

Côté illustration, on reconnait son style où crayons et pinceaux, se partagent le beau rôle.

Côté texte, c’est plein de sens. Ce joli petit album aborde la différence sous un angle positif, rappelant à nos petits, que nos différences ne sont pas forcément des faiblesses et peuvent devenir nos forces. 

Titre : Léontine
Autrice et illustratrice : Christine Davenier                  
Editeur : Kaléidoscope  
Date de première parution : 2016



Louna est une petite fille solitaire, mais pas dénuée d’imagination. Quand elle s’allonge dans la chambre bleue de sa grand-mère, c’est officiellement pour y faire la sieste. Mais ses rêveries l’emmènent à l’aventure, dans les scénettes du papier peint, en toile de Jouy, en compagnie d’un chien rouge.


Comme beaucoup des personnages de l’illustratrice Louna semble virevolter à travers le décor.
Son crayon rouge aussi semble virevolter, animant ici et là le décor de la toile de Jouy, à hauteur d’enfant.

Sans nul doute, cet album aura un écho dans le cœur des adultes, rappelant à l’un une grand-mère au grand cœur, ou à l’autre une chambre au papier peint fantaisie.

Titre : Louna et la chambre bleue
Autrice :         Illustratrice : Christine Davenier                       
Editeur : Kaléidoscope  
Date de première parution : 2014






Pour les tourangeaux, en plus de l’exposition, il y aura un atelier avec Christine Davenier le 11 mai. Renseignements auprès de la bibliothèque.



Bonne lecture !




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Et si vous veniez au BLOG'IN TOURS 2019 ?

Avis aux tourangeaux !
Samedi prochain, le 19 janvier, aura lieu le deuxième salon des blogs et des réseaux sociaux de Tours.



Ce salon, organisé par TMV, aura lieu dans l’un des lieux les plus beaux lieux de la ville, le Grand Théâtre.

De 10h à 18hgratuitement, vous pourrez participer à des ateliers, répartis en 4 pôles : Déco / Lifestyle, Mode / Beauté, Culture , Enfants. 
Durant cette journée, se dérouleront également des animations permanentes, des tables rondes, et des conférences. Vous pourrez notamment y croiser Nota Bene, le youtubeur qui aime l'histoire, Camille se lance, la blogueuse Zéro Déchet, ou Thibault de Montalembert, comédien. 


Pour ma part, je me trouverai dans le pôle enfants, bien entendu.
A 14h40, avec ma copine Audrey du blog "Olive, Banane, Pastèque", nous animerons un atelier "Petits Bonheurs".  Je lirai aux enfants un ou deux albums sur les boîtes à bonheur ; puis nous leur proposerons un DIY pour en créer une. 

A 15h40, j'animerai un te…

Enfances, de Marie Desplechin et Claude Ponti

Voilà un des livres dont on a le plus entendu parler depuis la rentrée. Si vous êtes passionnés de littérature de jeunesse, cela ne vous aura sûrement pas échappé. C’est LE livre de la rentrée, mais ce sera probablement LE livre de Noël : un joli cadeau à glisser sous le sapin.


Ce livre nous présente des enfants, connus ou moins connus ; mais, tous illustres, à leur manière. Il raconte des moments-clés de l’enfance de chacun pour nous éclairer sur ce qu’ils sont devenus. On se rend vite compte qu’en chacun d’eux, comme en chaque adulte, sommeille une part d’enfance. L’enfant que nous étions, n’a-t-il pas façonné l’adulte que nous sommes devenus ?
Ce livre réussit le pari de plaire autant aux adultes, qu’aux enfants. Ils incitent les plus grands à regarder un peu en arrière, et ils ouvrent aux petits êtres en devenir tout le champ des possibles.


Parmi ces nombreuses histoires, trois ont ma préférence : celle d’Helen Keller, personne qui m’a toujours fascinée par sa détermination face au…

Venez, les chatons ... Nous allons lire une histoire.

Je reviens vers vous, aujourd’hui, avec trois albums récents, ayant pour personnage central, un animal que j’affectionne tout particulièrement : le chat.
******

Au lit les chats !est un album cartonné, qui incitera les tout-petits à aller se coucher, comme les chats de ce livre qui rejoignent tour à tour leurs chambres. Sur la couverture, une petite ouverture signalant le perron ; puis, au fur et à mesure, que nous tournons les pages, une fenêtre s’ouvre laissant apparaître la couleur du chat qui vient de se coucher. Un jeu de découpes et de couleurs, qui sauront séduire les plus jeunes. Dès 18 mois






Titre : Au lit les chats Auteur : Bàrbara Castro Urio Editeur : Saltimbanque Editions Date de parution : Août 2018

*****
Qu’il est drôle ce Peter, qui tout comme son nouveau maître, marche sur ces deux pattes ! Chasser les souris ? A quoi, bon ; quand on peut faire du skate ! Grimper aux arbres ? Non, le yoga semble plus tendance ! Ne nous y trompons pas, derrière ce livre plein d’humour, se cach…