Accéder au contenu principal

Premier matin, de Fleur Oury


Aujourd’hui, je reviens avec un album sur la rentrée des classes : Premier matin.



Alors, oui, je sais, je vous entends déjà dire que vous avez envie de parler de vacances, de soleil, de farniente et d’enfants qui court dans le jardin ; mais pas de rentrée ! Moi aussi, dans le fond !
Mais la rentrée, ça se prépare. D’autant plus, quand on a des petits loups un peu récalcitrants. Alors, pensons-y  et parlons-en !



Cet album, c’est l’histoire d’un Petit Ours, qui le jour de la rentrée, n’a pas tellement envie de se lever. Il est envahi de craintes par rapport à ce qui pourrait se passer à l’école. Mais, tout au long du chemin vers la classe, Grand Ours le rassure posément. Petit Ours finit donc par arriver serein à l’école.



Le texte de l’album se décompose en deux parties distinctes : d’abord, l’enfant parle ; puis le parent efface une à une ses peurs. 

«  -Mais ça se fera en douceur. »

D’ailleurs, dans cet album, on ne sait pas si Grand Ours est le papa ou la maman, ou même quelqu’un d’autre. J’aime bien. Cela laisse la place aux petits lecteurs de se faire son idée.

Mais attention dans cet album, il n’y a pas que le texte qui parle, les illustrations aussi. Beaucoup de choses sont dites à travers les images. Le réconfort de Grand Ours ne passe pas uniquement par ce qu’il dit mais aussi par ce qu’il fait avec son enfant.



Et si on en parlait davantage des illustrations ? Elles sont très originales, loin de ce que l’on peut voir dans les parutions récentes. Toutes les illustrations sont réalisées aux feutres. Cela donne un petit côté enfantin et rétro. On a même l’impression qu’elles ont été faites directement sur le livre. On se dirait même : Tiens, moi aussi, je pourrais dessiner de jolis ours avec des feutres … Même si en fait, absolument pas !

Ne vous contentez pas de regarder les ours et autres animaux, la représentation des végétaux est elle aussi particulièrement aboutie. On ressent tout l’amour de l’illustratrice pour la nature.

A qui s’adresse cet album ? Je le conseillerais pour un enfant qui connaît déjà l’école (élève de moyenne section ou grande section, par exemple) et qui n’a pas vraiment envie d’y retourner, qui a besoin d’être rassuré. Cet album saura le faire, tout en douceur. Et soyez, comme Grand Ours, le parent rassurant et posé, qui le guidera.



Fleur Oury a sorti en juin un nouvel album, intitulé Même pas peur. J’ai hâte de le découvrir.


Petit clin d’œil aux collègues instit’ :
Il n’y a pas que pour les enfants que la rentrée approche ; pour nous aussi ! Alors, je vous souhaite plein de courage pour vous remettre au boulot !
J’espère vous avoir permis de découvrir un nouvel album, parmi la large palette de ceux parlant de la rentrée. ;-)
Dès 4 ans


Titre : Premier matin
Auteur/Illustrateur : Fleur Oury
Editeur : Les Fourmis rouges     
Date de première parution : 2015

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Cache-cache avec Petit Noun, de Géraldine Elschner et Anja Klauss

Mêler littérature et art, quelle belle idée ! C’est le pari de la maison d’édition « L’élan vert », à travers sa collection « Pont des arts », et quelques titres, comme celui dont je vais vous parler aujourd’hui. L’idée est de faire découvrir une œuvre d’art à travers une histoire. Un bon moyen d’initier les enfants à l’art, dès le plus jeune âge.
Le livre que je souhaitais vous présenter aujourd’hui s’intitule : Cache-cache avec Petit Noun.


Petit Noun, l’hippopotame, adore jouer à cache-cache. 1, 2, 3, le papillon doit le chercher. Petit Noun essaie de se fondre dans les couleurs de son environnement pour ne pas être retrouvé. Mais, maman l’appelle ; c’est l’heure du bain. Petit papillon l’a trouvé ; à lui de se cacher.


Mais qui est réellement ce Petit Noun ? Une figurine de terre très ancienne fabriquée par les potiers du Nil, et que l’on peut rencontrer au Musée du Louvre.
Le texte de cet album est simple, les illustrations colorées, et le héros sympathique. De quoi séduire les pet…

Mes petits moments choisis, d'Ella Charbon

Dès le plus jeune âge, chacun est confronté au fait de devoir faire des choix.
Il en est ainsi également pour le gros ours, personnage central de cette histoire.


Sur chaque double-page de ce livre, se trouve une interrogation accompagnée d’une image, avec deux volets ; et donc, pour notre ami l’ours, deux ou trois possibilités.
Par exemple, « Pique-niquer ou observer ? ».D’un côté, il peut observer les insectes ; de l’autre, il peut manger du miel. Et si l’on ouvre les deux volets en même temps, l’ours peut pique-niquer en observant les insectes !



Cet album s’adresse aux tout-petits. Les questionnements sont simples, et font appel à des situations du quotidien. Bon point ! Les illustrations sont douces et colorées. Nouveau bon point ! Ce livre-objet avec des flaps est cartonné. Parfait !
Un petit aveu : nous, on a une petite préférence pour les premières pages ; peut-être un peu plus parlantes.


Un livre pour vos petits oursons. Pour faire des choix en s’amusant ; ou pour s’amuser à ne pas…

Frida, de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe

Il y a des livres comme celui-ci, que l’on ne sait pas classer. Jeunesse ou adultes ? Etant donné son format d’album, on le trouve souvent rangé, chez les libraires ou sur internet, dans la section jeunesse. Mais à qui s’adresse-t-il vraiment ?
A vrai dire, peu importe ! Le livre appartient à celui qui le lit.
Et puis, tous les livres pour enfants ne sont-ils pas aussi un peu des livres pour adultes ? Vaste débat.
   Enfin, bref, tout ça pour vous dire, qu’à la maison, c’est sûrement moi, qui l’ai le plus apprécié.


J’aime beaucoup la personne-age Frida Khalo, et ce livre lui rend merveilleusement hommage. C’est un joli bijou, comme sait en créer Benjamin Lacombe.
Celui-ci s’est associé à Sébastien Perez pour réaliser une biographie illustrée. Ils l’ont divisée en plusieurs chapitres thématiques, chacun retraçant un moment clé de la vie de Frida. A la fin du livre, on trouve également une chronologie et un lexique, pour nous éclairer un peu plus sur la vie de l’artiste ; ainsi qu’un t…