Accéder au contenu principal

Lolotte à l'école, de Clothilde Delacroix


Ouh, la, la ! La rentrée approche à grand pas ! Alors, forcément, aujourd’hui, je vais vous en parler !

Et pour cela, je vous apporte une nouveauté 2017 de L’école des Loisirs : Lolotte à l’école, de Clothilde Delacroix.



Peut-être connaissez-vous déjà Lolotte ? Car, elle n’en est pas à ses premières aventures. De notre côté, nous avions déjà beaucoup aimé « Le goûter de Lolotte ».


Cette fois-ci, la petite cochonne s’apprête à rentrer à l’école. Un peu inquiète à cette idée, elle se voit rassurée par ses amies Cocotte et Crocotte, qui lui expliquent à quel point elle va s’amuser. Et voilà, notre Lolotte qui rêve à tout ce qu’elle va pouvoir faire : écrire, compter, peindre et dessiner …
D’ailleurs, elle rêve tellement qu’elle croit avoir déjà vécu cette rentrée, se met en retard et se sent un peu fatiguée au moment d’y aller.



Bel album. Idéal pour les petits loups qui vont rentrer en petite section. De manière colorée et ludique, l’auteur présente la vie à l’école. Voilà, nos héroïnes en équilibre sur des crayons, escaladant des palettes de peinture ou faisant du toboggan avec des équerres. Quelle bonheur, l’imaginaire de C . Delacroix !



Les trois petits personnages sont drôles. Et attention leur histoire ne se termine pas à la dernière page ; mais sur la quatrième de couverture. N’oubliez pas d’aller jusqu’à là.

J’aime beaucoup également le format du texte dialogué, dans les bulles.



Bien souvent dans les albums concernant la rentrée, l’un des personnages laisse transparaître un manque d’envie ou de l’inquiétude, de l’angoisse quant à la rentrée. S’il vous plait, auteurs/éditeurs, arrêtez de conforter nos enfants dans l’idée qu’ils ne doivent pas avoir envie ou être en stress à l’idée d’aller à l’école. Ce n’est pas le cas de tous !
Mais ici, la petite phrase/phase d’angoisse est vite oubliée ; laissant le pas à la bonne humeur et à une grande vie d’y aller. Un vrai bon point. 


En tout cas, chez nous, ce livre, il fait un carton ! Je crois que je le connais par cœur à force de leur avoir lu.


Et vous, que vous lisez-vous à vos enfants pour leur parler de l’école ?


Dès 3 ans.

Titre : Lolotte à l’école
Auteur : Clothilde Delacroix
Editeur : L’école des Loisirs          Collection : Loulou et Cie
Date de première parution : 23 août 2017



* Merci à L'école des Loisirs





*******************************************************************************************************************



Puisque l’on parle RENTREE, je vais vous parler fournitures scolaires. Cette année, j’ai eu la chance de tester un kit de rentrée de Top Office.



Et, je fus agréablement surprise par la qualité des produits de la marque, que ce soit pour la solidité, l’efficacité, ou l’ergonomie. Et, un grand plus, pour moi, certains produits sont de fabrication française !

Si vous faîtes partie des parents pressés, il vous prépare même votre liste !

N’hésitez pas à leur rendre visite : http://www.top-office.com/

Et bonne rentrée à tous !


* Merci à Top Office




Commentaires

Publier un commentaire

N'hésitez pas à laisser un commentaire. J'aime bien vous lire !

Posts les plus consultés de ce blog

C'est quoi un bookface ?

Ce samedi 19 janvier, lors du salon BLOG’IN TOURS , au grand théâtre de Tours, nous vous proposerons tout au long de la journée de faire des bookfaces. Bookface  ? C’est quoi un bookface ? Reprenons nos bases d’anglais ! Book, c’est le livre ; face, c’est le visage. Le bookface, c’est donc l’art de réaliser un portrait photographique, en plaçant une couverture de livre devant son visage. Pour un bookface réussi, il faut jouer au maximum avec le visage représenté sur la couverture, les détails du livre et de l’environnement, ainsi que les couleurs. Dernier point, il faut tenter de respecter les proportions, pour que l’illusion fonctionne au maximum.  Alors, vous venez jouer avec nous, samedi prochain ? Nous serons cinq  blogueuses pour vous accueillir : Mademoiselle Maeve , Between the Books , Somewhere over the teapot , Bérengère, et moi-même. 

Affamé comme un loup, de Silvia Borando

Qui a dit que les livres pour les petits devaient être pauvres en texte ? Sûrement pas la maison d’édition Little Urban, qui nous propose ici un livre de Silvia Borando mettant en images une série d’expressions animalières. Dans une forêt, se trouvait un loup affamé. Sans attendre, le lièvre prend donc la fuite. Il tente d’entraîner avec lui l’escargot, qui s’avère lent comme … un escargot ! Il l’emmène donc sur son dos. Puis, il rencontre le loir. Lui non plus ne veut pas fuir, puisqu’il dort comme … un loir ! Alors, le lièvre décide de le traîner. Finalement, les voilà face à un âne, qui ne veut pas fuir puisqu’il ne croit pas à cette histoire de loup ; il est têtu comme … un âne ! Tant pis pour lui, qu’il reste là ! Heureusement, l’équipe arrive chez la taupe qui peut les conduire à l’abri. Elle assure ne pas voir le loup. Tout va bien donc … à moins qu’elle ne soit myope comme une taupe ! Je ne vous dévoilerai pas la fin pour maintenir la surprise ; mais promis, personne

Les éditions Margot nous emmènent en voyage et en vacances

« Créées en 2012, les Éditions Margot n’ont qu’un seul mot d’ordre : faire de beaux livres ! Des objets soignés, aux finitions raffinées, avec une mise en page faisant la part belle aux illustrations. » Je ne saurai dire mieux ! Jolie découverte pour moi, que cette maison d’éditions, dont je vais, sans nul doute, surveiller les parutions à venir.     Le voyage de Samy Bear Dans cet album, nous suivons Samy Bear dans ses souvenirs, et dans son voyage à bord d’un bateau de bois construit de ses mains. Le voyage est ici utilisé comme une métaphore, car cette histoire se veut être une réflexion sur la vie et sur le temps qui passe. La vie est un beau voyage, adouci par les rencontres, la musique et les mots. Chaque personnage rencontré devient à la fois vecteur d’émotions et guide pour Samy. Au-delà de l’histoire, j’ai eu un vrai coup de cœur pour les illustrations. Samy est un ours, bien entendu ; un ours aux joues rondes et au pelage bleu. Il me rappelle un peu le te