Accéder au contenu principal

Articles

Ernest et Célestine soufflent leurs 40 ans !

Connaissez-vous Ernest et Célestine ? Je suppose que oui, puisque cela fait 40 ans qu’ils occupent la scène littéraire. Et si vous ne les connaissez pas encore, vous êtes devant un merveilleux univers à découvrir.  A l’occasion de cet anniversaire, j’ai eu la chance de recevoir trois ouvrages « Ernest et Célestine » publiés par Casterman : Ernest et Célestine, mon premier imagier – Mon cahier d’activités Ernest et Célestine – Ernest et Célestine, comment tout a commencé.  Et j’avoue mon cœur balance pour ce dernier, dont j’ai très envie de vous parler.  Cet ouvrage collector, spécial 40 ans, regroupe deux histoires d’Ernest et Célestine : Ernest et Célestine ont perdu Siméon et Les questions de Célestine, ainsi qu’un dossier documentaire sur le travail de l’artiste. Ces histoires correspondent à la première écrite par Gabrielle Vincent et à sa dernière, publiée de manière posthume.  C’est un très beau livre, à la couverture soignée. D’un fond bleu ciel, se détachent une illustration mo
Articles récents

En attendant Noël ...

Il y a encore quelques années de cela, pour patienter jusqu’à Noël, début décembre, on offrait aux enfants un calendrier de l’avent où chaque case dévoilait une friandise en chocolat. Dorénavant, les calendriers de l’avent peuvent prendre toutes les formes possibles et imaginables, et s’adressent aussi bien aux petits qu’aux grands.  Je vous présente donc, aujourd’hui, deux nouveautés 2021, qui renouvellent encore un peu plus le genre.  Les éditions Flammarion éditent cette année un calendrier de l’avent du Père Castor. Reprenant le principe du calendrier de l’avent traditionnel, celui-ci se compose de 24 cases, allant du 1er jour de décembre au soir du réveillon. Toutefois, vous n’y trouverez pas de chocolat, mais 24 histoires. Ces livres au format mini proposent de grands classiques, contes ou incontournables de la collection Père Castor : La moufle, Hansel et Gretel, Le bonhomme de pain d’épices, La vache Amélie, Michka… En résumé, ce sont des histoires que l’on se fera un plaisir d

La ferme des animaux, George Orwell / Quentin Gréban

Connaissez-vous La ferme des animaux ? Au moins de nom, je suppose, car cette œuvre de George Orwell est devenue un classique. Mais l’avez-vous lu ? Si ce n’est pas le cas, je vous conseille vivement cette version où le texte intégral est accompagné par les illustrations de l’artiste Quentin Gréban.  Par une nuit d’ivresse de Mr Jones le propriétaire de la Ferme du Manoir, Sage l’Ancien, un cochon ayant le respect de tous les autres animaux du lieu, décida de prendre la parole. Il avait fait un rêve où lui revenaient les paroles de Bêtes d’Angleterre, chanté autrefois par sa mère. Il avait très envie d’entonner cet hymne avec ses amis les bêtes ; et souhaitait également évoquer avec eux la tyrannie exercée depuis toujours par les hommes sur les animaux. Le Sage mourut peu de temps après son discours, mais ses paroles avaient éveillé les consciences. Le soulèvement était proche. Il fut initié par trois cochons, Napoléon, Boule de neige et Brille-Babil. Ils chassèrent le fermier et sa fe

Pistache et Soda - La potion d'invisibilité, de Paule Battault et Miss Paty

Un matin, Pistache, une petite sorcière, découvre qu’une nouvelle famille (de sorcières, également) a emménagé dans l’immeuble en face de celui dans lequel elle vit avec sa maman, Perle, et sa grenouille de compagnie, Soda. Ni une, ni deux, la fillette veut aller faire connaissance. Mais sa maman n’est pas de cet avis. Une fois que celle-ci a le dos tourné, et malgré l’interdiction, Pistache concocte une potion d’invisibilité, pour se rendre chez les voisines en toute discrétion. Après quelques péripéties, la demoiselle va prendre conscience qu’il y avait peut-être plus simple pour se rencontrer.  Pour tout vous dire, je ne suis pas très fan de la fête d’Halloween, et de toutes ses histoires effrayantes de monstres, morts-vivants et autres zombies. Je préfère autant proposer aux enfants une histoire toute mignonette de sorcières, comme celle-ci. Pistache, la petite sorcière, est, comme chaque enfant, pressée de grandir ; et, comme chaque enfant, elle fait parfois des bêtises. Mais elle

A la mer, d'Emma Giuliani

Qu’elles sont loin déjà nos vacances à la mer du mois de juillet ! Dorénavant, on rêve davantage de faire quelques pas au bord de l’eau, sous un soleil hivernal. Le bord de mer est vraiment agréable en toute saison.  Allez, je vous emmène ! On part à la mer avec cet ouvrage, paru aux éditions des Grandes Personnes.  À travers les aventures de Prune et Robin imaginées Emma Giuiliani pour ce documentaire animé, les petits lecteurs découvriront le bord de mer : plage, port, île, expédition en voilier…  Histoire, explications scientifiques et termes de vocabulaire accompagnent des illustrations simples, mais réalistes. Un système de rabats donne un côté ludique à la lecture du documentaire. Les silhouettes des personnages donnent, elles, un air rétro au livre. Personnellement, elles me font penser aux personnages imaginés par Nathalie Parain pour le Père Castor dans les années 30. Enfin, on appréciera tout particulièrement la dernière double page qui met en avant la recherche scientifique,

L’étrange garçon qui vivait sous les toits, de Charlotte Bousquet, Christine Féret-Fleury, Fabien Fernandez

Mars 2020. Les mesures de confinement pour faire face au COVID viennent d’être annoncées. Le père de Nina, médecin, décide de se confiner à l’hôpital, pour exercer son métier ; et confie sa fille, pour une période indéterminée, à l’une de ces anciennes collègues, Arlette. D’abord, vexée, la lycéenne finit par s’ouvrir à la nonagénaire, curieuse de savoir quelle adolescente elle était, à la suite de la découverte d’une valise de souvenirs à la cave. Mais la curiosité de Nina va être encore aiguisée lorsqu’elle va faire la rencontre dans l’escalier d’un étrange garçon. Le jeune homme n’est pas un inconnu pour Arlette, et va l’obliger à se replonger dans un passé douloureux, celui de la Seconde Guerre mondiale.  La première de couverture particulièrement réussie et le résumé de ce livre ont, tout de suite, attiré mon attention. J’étais curieuse de savoir comment les auteurs avaient traité ce parallèle entre la période actuelle de pandémie et la Seconde Guerre mondiale. Bien que ces périod

Faites de la musique !

Quand on a des enfants en bas-âge, la fête de la musique, ce n’est pas forcément dans la rue ou dans les bars. Rajoutez à cela un contexte de pandémie et des orages, et vous avez tous les éléments qui font que lundi dernier, vous êtes restés à la maison (et moi aussi, d’ailleurs) ! Ce n’est pas grave, car avec les enfants, la musique, c’est un peu tous les jours et à tous les moments de la journée. Alors faisons de la musique ! Ou plutôt écoutons-la, et regardons-la.  Au clair de la lune ; les crocodiles ; le roi, la reine et le petit prince …  Faites de la musique ! est un album qui réunit six chansons, que nous connaissons tous (ou presque). Vous pourrez les écouter avec vos enfants, grâce au CD, qui se trouve en fin d’album, ou au code de téléchargement. Ces chansons sont interprétées par l’artiste Carmen Campagne, et son délicat petit accent québécois. En écoutant la musique, ou en chantant en même temps, vous pourrez tourner les pages du livre où les paroles sont accompagnées de