Accéder au contenu principal

Ma maman a besoin de moi.


   Aujourd’hui, je vous parle d’une histoire pour laquelle j’ai une affection particulière : Ma maman a besoin de moi.


   Cette histoire, c’était, je crois, ma préférée lorsque j’étais petite. Mais impossible de remettre la main dessus chez mes parents. Alors j’ai eu envie de l’acheter pour mes enfants.
Je me suis faite plaisir, autant qu’à eux ! Cela arrive de temps en temps, lorsque j’achète des albums de littérature jeunesse.


   C’est l’histoire d’un petit garçon qui veut absolument aidé sa maman lors du retour de celle-ci avec le bébé, une petite sœur. Mais sa maman est très occupée, oublie un peu son grand, et ne se rend pas compte qu’il veut lui être utile. Pour Simon, la journée est toute chamboulée. Aller jouer avec les copains, boire un verre de lait chez la voisine, donner du pain aux canards ? Oui, non ? Pas possible ; et si Maman avait besoin de lui …  Elle finit par le solliciter pour le bain de la petite sœur. Quelle joie ! Pas besoin de lui davantage ? Mais, si, pour un gros câlin, encore et encore. Simon se sent comme libéré ; il peut enfin aller jouer sereinement avec ses amis.  

   On retrouve beaucoup du vécu d’une famille avec un nouveau-né dans ce livre : le grand frère qui cherche sa place, la maman très occupée et fatiguée au retour de la maternité, le bébé qui prend beaucoup de place mais finalement dort tout le temps …



   Pourquoi est-ce que j’aimais tant cette histoire, petite ? Honnêtement, je ne sais pas ! Peut-être ce besoin d’aider les autres, qui correspond bien à mon tempérament. Peut-être ce petit bonhomme à la bouille sympathique. Peut-être cet univers si différent du mien, mais avec quelques similitudes, malgré tout. Que sais-je … ? Mais, je l’aime toujours autant ce livre !


   Il y a deux éléments qu’ils me semblent important de souligner, car trop rare :
- Les personnages principaux, qui sont des personnages afro-américains. Il y a encore trop peu de diversité en littérature de jeunesse (comme dans bien des domaines).
- L’illustration d’une maman allaitante. En plus, le dessin est superbe.



   Ce livre peut être un joli cadeau pour un futur grand frère, ou une future grande sœur.



   Et vous, quel est le livre de votre enfance ?



Titre : Ma maman a besoin de moi.
Auteur : Mildred Pitts Walter     Illustrateurs : Claude et Denise Millet
Editeur : Bayard jeunesse            Collection : Les Belles Histoires.
Date de première parution : 1983


                                                                                              Dès 3 ans.


Je participe à "Chut les enfants lisent" : http://www.devinequivientbloguer.fr


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Cache-cache avec Petit Noun, de Géraldine Elschner et Anja Klauss

Mêler littérature et art, quelle belle idée ! C’est le pari de la maison d’édition « L’élan vert », à travers sa collection « Pont des arts », et quelques titres, comme celui dont je vais vous parler aujourd’hui. L’idée est de faire découvrir une œuvre d’art à travers une histoire. Un bon moyen d’initier les enfants à l’art, dès le plus jeune âge.
Le livre que je souhaitais vous présenter aujourd’hui s’intitule : Cache-cache avec Petit Noun.


Petit Noun, l’hippopotame, adore jouer à cache-cache. 1, 2, 3, le papillon doit le chercher. Petit Noun essaie de se fondre dans les couleurs de son environnement pour ne pas être retrouvé. Mais, maman l’appelle ; c’est l’heure du bain. Petit papillon l’a trouvé ; à lui de se cacher.


Mais qui est réellement ce Petit Noun ? Une figurine de terre très ancienne fabriquée par les potiers du Nil, et que l’on peut rencontrer au Musée du Louvre.
Le texte de cet album est simple, les illustrations colorées, et le héros sympathique. De quoi séduire les pet…

Mes petits moments choisis, d'Ella Charbon

Dès le plus jeune âge, chacun est confronté au fait de devoir faire des choix.
Il en est ainsi également pour le gros ours, personnage central de cette histoire.


Sur chaque double-page de ce livre, se trouve une interrogation accompagnée d’une image, avec deux volets ; et donc, pour notre ami l’ours, deux ou trois possibilités.
Par exemple, « Pique-niquer ou observer ? ».D’un côté, il peut observer les insectes ; de l’autre, il peut manger du miel. Et si l’on ouvre les deux volets en même temps, l’ours peut pique-niquer en observant les insectes !



Cet album s’adresse aux tout-petits. Les questionnements sont simples, et font appel à des situations du quotidien. Bon point ! Les illustrations sont douces et colorées. Nouveau bon point ! Ce livre-objet avec des flaps est cartonné. Parfait !
Un petit aveu : nous, on a une petite préférence pour les premières pages ; peut-être un peu plus parlantes.


Un livre pour vos petits oursons. Pour faire des choix en s’amusant ; ou pour s’amuser à ne pas…

Même pas peur ! , Barroux *CONCOURS*

« Bah, moi, j’ai même pas peur ! » Vous avez déjà entendu cette phrase dans la bouche de votre petit.e intrépide ? Alors, ce livre est fait pour lui !


Le petit héros de ce livre n’a peur de rien : pas du vacarme de la ville, pas du grand bain à la piscine, pas même de l’orage … Et vous savez pourquoi ? Parce qu’il a son doudou, pardi ! Mais surtout (chut ! ne dites rien, c’est la surprise de la fin du livre) parce qu’il sait que les gens qu’ils aiment seront toujours là pour lui.


Toutes les illustrations sont faites de nuances de gris et de blanc, accompagnées de quelques touches de jaune et de rouge. Les couleurs sombres pour la peur, les couleurs vives pour les surmonter ; c’est bien joué !
Vous l’aurez compris, cet album traite de thèmes qui parlent à nos loulous : la peur, l’objet transitoire qu’est le doudou et qui aide à tout affronter, l’amour et la protection parentale …


Je trouve qu’il peut être aussi un bon moyen d’ouvrir le dialogue avec son enfant.
On peut leur expliquer qu’…